Presse LGBT

Les temps sont durs pour le magazine Têtu

L'équipe de rédaction
Commentaires

La tentative de refaire vivre le magazine Têtu en version imprimée semble plus difficile que l’envisageait l’équipe qui a repris le titre. Selon les chiffres donnés par l'éditeur le premier numéro de la nouvelle formule se serait envolé à 16 000 exemplaires et le second paru deux mois plus tard à 13 000 exemplaires.

Des chiffres assez faibles quand on considère la notoriété du titre et surtout le fait que le magazine a déjà vendu jusqu’à 50 000 exemplaires dans ces meilleurs mois,

Des changements au sein de l'équipe éditrice sont envisagés à court terme : Julien Maquaire et Yannick Le Marre — fondateurs de la société Idyls propriétaire de la marque Têtu — ont annoncé qu'ils allaient quitter la tête de l'entreprise d'ici la fin de l'été. Christophe Vialle leur succèdera avec la mission de faire évoluer le magazine et l'exploitation de la marque vers la rentabilité.

Rappelons que Têtu n'est jamais parvenu à atteindre le seuil de la rentabilité en près de 24 ans d'existence.