Fête de quartier

Une 6e édition de la fête

André-Constantin Passiour
Commentaires
Fête de quartier

Mardi 15 août, de 17h à 19h au parc Charles-S.-Campbell (au coin des rues Champlain et Sainte-Rose) on pourra bouffer des hamburgers sur le grill, des hot dogs, du souvlaki et du maïs à profusion ! En quel honneur ? C’est que les résidents et les riverains sont invités à cette fête qui leur est particulièrement dédiée… Bien sûr, il y aura aussi de l’animation. Des kiosques d’information des groupes du quartier seront aussi présents cette journée-là. 

La première année, on a enregistré 150 personnes puis, lors de la 2e édition, ce chiffre a doublé. En 2015, 700 personnes se sont présentées pour cet événement. Près de 1000 individus faisaient la file dans le parc pour recevoir leurs hamburgers ou leurs hot-dogs l’année dernière! Alors qu’en est-il de 2017 ? «Si l’on continue avec ce type d’augmentation d’année en année, il y aura sûrement bien plus que 1000 personnes cette année. Je suis très confiante!»,  commente Lise Béland, la représentante de l’Association des résidents et résidentes des faubourgs de Montréal et qui se donne corps et âme depuis des années à cette célébration du quartier.
 
En plus de la bouffe abondante – blé d’Inde, BBQ (hamburgers, hot dogs et souvlakis), condiments, jus, eau, etc. – il y aura des jeux, de l’animation pour tous les âges, soccer sur table, pétanque, spectacle de musique, artistes de cirque, danse en ligne et bulles géantes.
 
Le 11 juillet dernier, près d’une vingtaine de personnes ont assistés à l’ultime rencontre préparatoire en vue de cette grande fête du secteur, elles représentaient une variété d’organisations allant du PAS de la rue, de l’Association les Chemins du soleil, de la coopérative d’habitation RADAR, au Groupe information travail (GIT), le CUBE  et la Société de dévelop-pement commercial du Village, en passant par les élus et la Direction de la culture, des loisirs et du développement social de l’arrondissement de Ville-Marie ou encore du Complexe Sky de l’homme d’affaires Peter Sergakis. Et ce, sans oublier le PDQ (poste de quartier) 22 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).  Le tout est chapeauté par le Centre culturel et communautaire Sainte-Brigide.
 
Une bonne partie de la nourriture sera offerte par l’entrepreneur Peter Sergakis qui, d’année en année, s’applique lui-même aux grills pour cuire hamburgers et saucisses… «J’aime qu’il y ait assez de bouffe pour tout le monde, qu’on n’en manque pas et je crois que les gens veulent de la variété aussi», dit Peter Sergakis lors de la rencontre du 11 juillet. «Merci de votre engagement envers la Fête de quartier M. Sergakis, c’est très apprécié», a dit Robert Beaudry, le directeur général du PAS de la rue qui présidait la réunion.
 
Plus de 2000 affichettes («flyers») avaient été distribuées l’an dernier dans les résidences environnantes et auprès des groupes. «L’objectif est de rejoindre le plus de gens que possible», de souligner Mme Béland. C’est donc plus de 2 500 dépliants qui seront disséminés un peu partout dans le quartier, y compris lors d’activités organisées par des associations locales. En plus de Fugues, on publicisera l’évènement sur la page Facebook de l’arrondissement de Ville-Marie.
 
Bon, vous ne savez pas encore où est situé le parc Charles-S.-Campbell ? C’est simple, c’est l’espace vert qui est à l’arrière de l’ancien Complexe Bourbon – Club Sandwich !
 
Enfin, chose importante à savoir par les temps qui courent et la température si incertaine, s’il pleut, la fête est remise au lendemain (mercredi 16 août), même heure même poste !
 
«Ce sera la 6e participation de la SDC du Village à cette Fête de quartier qui ne cesse de prendre de l’ampleur été après été. C’est vraiment beau de voir se réaliser cet événement communautaire qui est un bel exemple de cohabitation dans ce magnifique parc du Village. J’en profite d’ailleurs pour inviter les commerçants du Village, ainsi que les gens de la communauté LGBTQ et tout particulièrement les familles homoparentales à venir y faire un tour», ajoute Bernard Plante, directeur général de la SDC du Village
 
Affiche fête du quartier