La poissonnerie La Mer

La poissonnerie La Mer, pour les gourmets uniquement

Daniel Rolland
Commentaires
La poissonnerie La Mer

Si les Québécois ont eu longtemps un contentieux avec les poissons, c’est bien du passé. Car c’est aujourd'hui à qui découvrira le plus charmant produit d’eau douce ou de mer. Et il y a une adresse formidable pour le faire.

La poissonnerie La MerJe vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Il fut une époque où, dans cette province de carnivores, l’Église obligeait à faire maigre le vendredi et à manger du poisson. On connaît la chanson. Forcez quelqu’un à bouffer un produit, aussi bon fût-il, le fait même de l’obligation agit comme un repoussoir. Donc, les poissons n’avaient pas la cote. Puis il y eu une offensive, notamment venant de chefs français débarqués ici au gré de l’immigration qui ont claironné les merveilles sillonnant nos eaux. Puis, il y eut l’Expo 67 avec tous ces pavillons et leurs cuisines thématiques. Et les Québécois, pour les produits aquatiques, comme pour pas mal de choses du reste, ont fait des progrès considérables, phénomène unique dans le monde en matière de curiosité gustative.
 
Une escale renommée
Parmi les authentiques poissonneries, un nom se démarque en haut de l’affiche: la poissonnerie La Mer, voisine de Radio-Canada, boulevard René-Lévesque. Fondée en 1968, elle appartient toujours à la famille du fondateur. Alex Melatekos me reçoit et me fait faire le tour des lieux qui se divisent entre le marché intérieur, véritable glaciaire où vous trouvez sur des étals de glace, une variété de beaux poissons qui n’attendent que de passer à la casserole. Et pour suivre le mouvement des arrivages, vous n’avez qu’à vous rendre à l’adresse web suivante lamer.ca/fr/speciaux-et-produits-vedettes. Vous y trouverez des propositions pour lesquelles toute résistance est vaine. Vous pouvez également appeler pour passer une commande si vous avez un type de poisson ou de crustacé en tête. Alex me rappelle que c’est un domaine alimentaire avec lequel on ne peut pas tricher sur la date de péremption, sinon attention la casse. Cela demande une gestion serrée quotidienne. C’est pour ça qu'on ne se vante pas à La Mer, comme cela arrive ailleurs, de ne travailler qu’avec des produits frais. À La Mer, ce ne sont que des produits frais. Point à la ligne. 
 
Une centaine de fournisseurs
La petite équipe des achats dispose d’un réseau de fournisseurs étendu aux quatre coins du globe. Au total, près d’une centaine de pêcheurs ou grossistes qui vont à la recherche de poissons et crustacés de grande qualité. C’est ainsi que vous ne trouverez pas de tilapia ni de pangasius qui ne figurent pas au palmarès, ignorés de toute façon par les gourmets. Puis, dans la boutique attenante au marché, on trouve des produits fins qui vont accompagner votre plat principal. En gros, l’inventaire compte 1 000 produits en montre. «Les gens délaissent la viande, me dit mon hôte, et du poisson, on peut en manger différemment tous les jours». Trenet a beau clamer dans sa célèbre chanson que la mer a des reflets d’argent, on peut faire bombance à la poissonnerie à partir de n’importe quel budget. De l’esturgeon fumé sur canapé, mes amis, ça ne se refuse pas, ni de la pieuvre grillée. Et justement, sur le site précité, je voyais offert en spécial, un burger de saumon tout comme une darne de thon. Mes amis, qui oserait dire après s’être mis en bouche ces finesses que la vie est ennuyeuse? Ce serait faire injure au dieu Neptune. 
 
Poissonnerie La Mer. 1840 René-Lévesque E. H2K 4P1
Tél. (514) 522 3003    www.lamer.ca

La poissonnerie La Mer