15e édition du festival Quartiers Danses, 7 au 17 septembre

L'exubérant et rassembleur «Quartiers Danses»

Sébastien Thibert
Commentaires
 3 de Tentacle Tribe

Du 7 au 17 septembre prochain, le Festival Quartiers Danses (FQD) sera de retour afin de célébrer son 15e anniversaire d’existence ! Cette année, un total de 23 créations seront présentées dans le cadre de 12 représentations qui auront lieu à la Cinquième Salle de la Place des Arts et une qui sera présentée à la Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. 


 El Vientre del Animal d’Andrea PenaCette année, le FQD articule sa programmation autour du thème « Les Bâtisseurs »; un vibrant hommage à tous ces artistes et créateurs qui ont marqué les 14 dernières années du festival,ces chorégraphes qui ont permis à la danse contemporaine d’évoluer et de se métamorphoser à Montréal, et ce, grâce à leur indéniable capacité d’innovation.
 
La soirée d’ouverture du FQD aura lieu le jeudi 7 septembre prochain avec un programme double de premières mondiales mettant en vedette deux artistes montréalaises. Tout d’abord, Andrea Peña nous proposera El Vientre del Animal. Dans cette nouvelle création, les danseurs et spectateurs seront plongés dans une atmosphère complexe et primitive, où les joies et les absurdités de l’inconscient seront exposées. La soirée se conclura avec The Man Who Traveled Nowhere in Time, la dernière œuvre de Kyra Jean Green : une exploration du périple et des divers états de conscience d’un homme à travers le temps.
 
Parmi les moments forts à ne pas manquer, on compte les 3 premières canadiennes sous le thème Regards croisés entre Barcelone, Madrid et Montréal.  Le samedi 9 septembre à 20 h, la danseuse interprète France Roy et l’actrice Johanne Marie Tremblay se partageront la scène avec leur dernière œuvre commune, spécialement créée pour le FQD : les GRUES. Ces deux artistes de talent se laisseront inspirer par la complicité et l’échange de regards entre eux et le public. Ce programme double sera complété par une première montréalaise, présentée par Daniel Abreu, qui fera revivre son trio culte Silencio, créé en 2013. Ces trois interprètes, incluant Abreu lui-même, ont conçu une ode à la vie d’une maturité exemplaire et empreinte d’une forte spiritualité. Le dimanche 10 septembre, l’artiste pluridisciplinaire montréalaise Dulcinée Langfelder présentera Y a-t-il de la méthode dans cette folie ? : une conférence-démonstration sur le processus de création, riche en questionnements. Cet exposé sera suivi par Best of You de La Intrusa, une œuvre dans laquelle deux artistes, aux prises avec un trop-plein de tensions, tenteront de trouver une échappatoire en arpentant le meilleur d’eux-mêmes. En clôture de ces trois soirées Regards croisés, le mardi 12 septembre à 20 h, James Viveiros, ex-soliste de Marie Chouinard, interprète et chorégraphie son premier solo. Présenté sous la forme d’une méditation dansée,  il invite le public à abandonner ses peurs et ses inhibitions. La soirée se poursuivra avec un duo de choc composé du danseur, comédien et metteur en scène Marc Béland et de Sònia Gómez Vicente, artiste originaire de Barcelone. Ces deux grands créateurs, réunis sur une même scène, offriront un moment aussi ludique qu’émouvant.
 
Deux autres prestations viendront envoûter le public. En premier lieu, le lundi 11 septembre à 20 h, dans le cadre de la soirée-bénéfice du FQD, la compagnie de danse urbaine, Tentacle Tribe, présentera en première mondiale sa dernière création qui s’articule autour du chiffre 3 et qui met à l’avant-plan la géométrie et tout le mysticisme qui entoure ce nombre, tout ça sur des rythmes martelés de hip-hop contemporain.
 
9 de Cas PublicFinalement, la journée de clôture du FQD sera assumée par nul autre que la compagnie Cas Public, fraîchement récipiendaire du Grand Prix du Conseil des arts de Montréal. Cette compagnie, fondée par Hélène Blackburn, présentera sa dernière création intitulée 9, créée en collaboration avec Ko-pergietery : une histoire vraie qui parcourt l’existence d’un danseur malentendant qui s’exprime sur la musique de Beethoven. Une création « coup de poing » qui réduit à néant le concept du « handicap » et qui, du même souffle, fait réaliser la priorité de nos cinq sens dans la perception et la compréhension du monde qui nous entoure. Toutes ces prestations seront présentées à la Cinquième Salle de la Place des Arts.
 
En plus de la programmation en salle, plusieurs activités satellites seront offertes gratuitement. Vingt-huit performances seront présentées dans différents lieux phares de la ville de Montréal, trois soirées de courts métrages, une exposition photographique sur la danse de création et une journée de table ronde. Voilà une façon originale et mémorable de souligner le 375e anniversaire de la métropole et la commémoration du 150e du Canada ! 
 
D’autres nouvelles seront dévoilées tout au cours de l’été sur les réseaux sociaux, par l’entremise de l’infolettre ainsi que sur le nouveau blogue du FQD.  Cette 15e édition sera un rendez-vous à ne pas manquer pour tout inconditionnel de la danse contemporaine, mais aussi pour les curieux qui désirent découvrir la diversité et l’originalité de la danse de création. 
 
La 15E édition du Festival Quartiers Danses (FQD), du 7 au 17 septembre 2017.