Italie

Un gîte refuse un couple homosexuel car il n'accepte «ni les gais ni les animaux»!

L'équipe de rédaction
Commentaires

Un couple gai s'est vu refuser sa réservation dans un gîte de Santa Maria, en Italie, en raison de son orientation sexuelle. Le propriétaire du lieu a envoyé aux deux jeunes hommes un message stipulant : «Nous n'acceptons ni les gais ni les animaux ».

Il aura suffi d'une discussion virtuelle pour que le maître des lieux revienne sur sa décision. Un jeune couple napolitain a vu sa réservation annulée dans un gîte de Santa Maria en Calabre, après que le propriétaire a découvert que les deux hommes étaient homosexuels, rapporte La Repubblica.

Après avoir réservé leur week-end en ligne, les deux partenaires ont contacté le propriétaire sur Whatsapp pour avoir de plus amples informations sur le lieu. Mais le discours de l'homme a totalement changé quand il s'est aperçu que ses futurs locataires étaient gais. Il s'est alors fendu d'un ultime message pour leur annoncer que leur réservation était annulée.

« Merci à vous d'avoir réservé. ( C'est la première année que nous louons ) et le gîte est tout récent, il a été terminé en mai. C'est important et je m'excuse si je peux sembler être un homme des cavernes. Nous n'acceptons ni les gays ni les animaux. Veuillez à nouveau m'excuser », indique son message. 

" L'argent aurait-il été différent de celui d'un couple hétéro ? "

Surpris, les deux hommes ont refusé de répondre, et ont tout simplement annulé leur réservation, avant de se tourner le lendemain vers l'association LGBTI Arcigay. L'un des deux s'est exprimé :

" J'ai dans mon esprit une image historique d'un panneau affiché par les nazis sur les façades des magasins stipulant " interdit aux chiens et aux juifs ". Depuis, 70 ans se sont écoulés, mais certains n'ont tiré aucune leçon. (...) L'argent que nous aurions donné pour la location avec mon compagnon aurait-il été différent de celui donné par un couple hétéro ? ", s'est-il indigné. "Personne ne devrait se sentir rejeté de cette façon ".