Livres - nouveauté

X: Iceman

Benoit Migneault
Commentaires
iceman

Coup de théâtre en 2016: Bobby Drake (mieux connu sous le nom de Iceman) fait sa sortie du placard et révèle son homosexualité à ses compagnons X-Men. Ou plutôt, comme rien n’est simple dans les bandes dessinées, le Iceman adolescent du passé fait un voyage dans le temps jusque dans notre présent et, suite à un concours complexe de circonstances, fait cette annonce tant à ses compagnons de route qu’à son alter ego adulte qui s’est toujours présenté comme hétéro.

IcemanIl n’aurait pu s’agir que d’un simple gimmick sans conséquence, mais l’annonce était, au contraire, bien articulée et le récit adroitement ficelé et a su rencontrer une adhésion presque instantanée des lecteurs. C’est ce qui explique qu’à peine quelques mois plus tard, notre héros se retrouve avec sa propre série qui porte, bien évidemment, son nom. La bédé aurait pu sombrer dans la facilité et n’être articulée qu’autour du jeune Bobby, mais les auteurs, Sina Grace et Alessandro Vitti, ont plutôt décidé d’examiner les conséquences de cette révélation sur le Bobby adulte qui se trouve ainsi projeté, au départ contre son gré, dans un univers où il doit cesser de se cacher et faire face à la musique. Un premier numéro assez fort où il contemple avec envie son jeune alter ego sortir en boîte avec un copain, tente de s’inscrire dans une application de rencontres gaies, réalise que ses parents sont incapables d’accepter son identité, tant le superhéros que l’homme gai, et se voit obliger d’affronter un Xe supervilain. Bref, un premier numéro qui augure bien pour le personnage et qui laisse entrevoir de nombreux développements plus intrigants les uns que les autres. 
 
X: Iceman / Sina Grace,
Alessandro Vitti & Rachelle Rosenberg.
New York: Marvel, 2017.