Twiggy Pucci Garçon et Chi Chi Mizrahi à Montréal durant Fierté

2 légendes du voguing à Montréal

Samuel Larochelle
Commentaires

Figures de proue du voguing américain et activistes respectés quand il est question des conditions de vie des membres de la communauté lgbt, des personnes vivant avec le VIH, des sans-abris et des communautés de couleur, Twiggy Pucci Garçon et Chi Chi Mizrahi seront à Montréal durant la Fierté pour offrir des ateliers de voguing, être juges au Vogue Ball et participer à la conférence sur les droits de l’homme. 

Depuis des années, d’innombrables membres de la jeune génération lgbtq utilisent le voguing pour s’autodéterminer, défendre leurs principes et développer un sens de la communauté, comme en témoigne le documentaire KIKI, qui sera projeté au Centre Phil le 12 août en présence des deux «personnages» principaux. « L’idée du film vient de Twiggy et moi, explique Chi Chi Mizrahi en entrevue. On voulait mettre en lumière notre art, les nombreux défis des communautés noire et latino, et démontrer à quel point le voguing est plus qu’une forme de danse. C’est un moyen de se battre contre l’oppression, quand le reste de la société ne nous soutient pas. C’est une façon de créer un système, où l’on peut toujours se retrouver, peu importe d’où on vient et qui on aime, pour se sentir plus forts. »

 

Après sa projection en première mondiale au festival de Sundance, le documentaire a été présenté dans plusieurs pays comme la Suède, la Turquie et le Pakistan, en plus de remporter le Teddy Award du meilleur documentaire au Festival du Film de Berlin. «Je suis complètement soufflé par l’accueil du film, mais en même temps, nos thématiques touchent tout le monde, même si elles sont abordées avec une perspective LGBTQ» Dans le documentaire, Chi Chi exprime d’ailleurs ses ambitions rassembleuses et son rêve d’amener le voguing partout sur la planète. Y compris à Montréal, où la discipline n’a pas la même portée que dans certaines métropoles américaines, où les adeptes se comptent par dizaines de milliers. « Il existe une communauté du voguing au Canada, principalement à Toronto. Mais selon ce que je connais, à Montréal, il s’agit surtout de certains individus et non d’une structure. »

Il est donc naturel que les ateliers de voguing qu’il donnera le 12 août au Studio DissTorsion de Montréal soient ouverts tant aux débutants qu’aux habitués désirant se perfectionner. « C’est une classe d’introduction pour que les gens apprennent les techniques de base correctement.

Plusieurs personnes visionnent des vidéos de voguing sur You Tube et tentent de les imiter, mais comme c’est le cas pour la danse classique, il y a des techniques à maîtriser et une histoire à comprendre.» Et bien sûr, une attitude à intégrer. «Je tiens à parler aux participants de confiance et d’estime de soi. Le voguing, c’est ma maison et ma sécurité, là où j’ai appris à être qui je suis. C’est un espace où les gens peuvent être entièrement eux-mêmes, sans attente, pour s’amuser. C’est difficile à mettre en mots. Il faut être là pour comprendre. On danse comme s’il n’y avait pas de lendemain…»

Si vous êtes curieux de voir de quoi il en retourne, vous pourriez participer ou assister au In Deep Kiki Vogue Ball qui se déroulera au Bain Mathieu, le 13 août prochain. Chi Chi Mizrahi et son partenaire Twiggy Pucci Garçon y agiront en tant que juges. «C’est une compétition avec plusieurs participants du reste du Canada et des États-Unis, mais les gens sont les bienvenus. Ils peuvent s’assoir, nous regarder faire, nous encourager et voir comment ils pourraient participer à leur tour. »

Vogue Fem 101 with Chi Chi Mizrahi, le samedi 12 août, à 14h, au Diss Torsion Studio, 372, rue Sainte-Catherine Ouest, salle 124. Coût : 25$, en prévente; 30$ à la porte.

Projection du film Kiki , discussion et Q&A sur la culture des Bals, le samedi 12 août, à 19h, au Centre Phi. Coût : film et conférence : 13 $.

In Deep Kiki Vogue Ball, le dimanche 13 août, de 16h à 20h, au Bain Mathieu, 2915, rue Ontario Est, Montréal. Coût : 20$ (régulier) / 15$ (moins de 24 ans).

The Runway Theory Workshop with Twiggy Pucci Garçon, le lundi 14 août à 19h, au Diss Torsion Studio, 372, rue Sainte-Catherine Ouest, salle 124. Coût : 25$, en prévente; 30$ à la porte

Le panel (en anglais) Le Ballroom a son mot à dire, dans le cadre de la Conférence Nationale sur les droits des personnes LGBTTAQA2S, le mardi 15 août, à 10h30, au le Centre de congrès La Plaza.