Les matchmakers d‘Entre Hommes

Une expérience encore plus personnelle

Olivier Gagnon
Commentaires
Rencontres

L’expérience a certainement dû vous démontrer, au cours des dernières années, que toutes les manières sont bonnes pour rencontrer. Cependant, toutes ne sont pas nécessairement garantes d’un succès à long terme (si la dépasse même le moyen terme!). L’agence montréalaise Intermezzo, via son service Entre Hommes dédié à 100% aux homosexuels et bisexuels, pourrait être déclic que vous attendez depuis déjà trop longtemps. 

Entre homme Leur promesse? Vous faire rencontrer le bon gars, c’est garanti. Moyennant un frais d’abonnement, vous pouvez vous inscrire, créer votre profil et donner un maximum d’information sur vous. C’est alors qu’intervient la magie des matchmakers de l’agence, ces deux femmes (dont la sympathique propriétaire Joan Paiement) qui s’assureront d’apprendre à vous connaître pour vous proposer un minimum de candidats (un seul pourrait suffire, qui sait?!) parfaits pour vous. L’agence a récemment mis en place une nouvelle gamme de services davantage personnalisés pour les clients qui en demandaient plus : avec l’approche VIP, le processus complet va encore plus loin et en prime, on vous vend le candidat par téléphone avant de lui envoyer sa photo. Un détail, vous croyez? « Malgré qu’ils fassent appel à nos services et qu’ils soient à la recherche d’un profil particulier avant tout, la majorité des gens s’arrêtent encore trop à la première impression d’une photo», ajoute Joan Paiement en entrevue
 
En y pensant bien, c’est plus que vrai – combien d’hommes avez-vous « swipé » du mauvais côté en vous fiant uniquement à votre première impression sans même savoir ce qu’ils avaient réellement à offrir? Et si jamais ils n’étaient pas photogéniques? À l’agence, on nous affirme que cette nouvelle technique fonctionne encore mieux que l’envoi d’un profil de manière électronique avec photo – suffit de faire confiance aux talents de Cupidon de ces spécialistes! Joan a également un conseil plus qu’important pour ses clients qui veulent mettre toutes les chances de leur côté : tenter de planifier rapidement une rencontre en personne et éviter les contacts électroniques. « On sait que le langage verbal représente en moyenne 93% du message que l’on transmet. En passant des heures au téléphone avant une première rencontre, on se crée des attentes basées sur une petite partie du message, ce qui n’est pas souhaitable », ajoute-t-elle. Voilà un conseil que l’on pourrait également appliquer aux textos… Fait à noter : les spécialistes de l’agence ont remarqué un rajeunissement de leur clientèle, qui est de plus en plus diversifiée. Les jeunes hommes fin vingtaine/début trentaine semblent en avoir assez des apps qui ne fonctionnent pas, semble-t-il… Est-ce votre cas?  
 
ENTRE HOMMES
514-312-7510