Les 10 et 17 août

«Les 2 Villages» ou 2 regards sur un refuge

Étienne Dutil
Commentaires

Le Village est-il un refuge ? C’est que démontre le documentaire « Les deux Villages » qui sera projeté au Parc de l’espoir en août.


« À travers deux personnages, on découvre l’importance de ce lieu rassembleur qu’est le Village », explique Denis-Martin Chabot, journaliste et narrateur du documentaire qui présente Mario Gendron (58 ans) et Gengis Grenier (30 ans), deux personnes venues se réfugier dans le Village gai de Montréal à deux époques différentes. « Pour l’un, c’était la conquête de la liberté d’expression et l’émergence de la communauté. Mario a d’ailleurs été témoin de la descente au Truxx », rappelle Denis-Martin. « Pour l’autre, c’était un espace sans intimidation, loin de sa Côte-Nord natale que Gengis a quitté pour se réfugier à Montréal il y a une dizaine d’années. Leurs témoignages racontent l’évolution du Village et son apport culturel et économique pour Montréal depuis près de 35 ans. Le témoignage du communicateur Pierre Perreault complète ce reportage. »Produit et réalisé par France Dauphin, ce documentaire a demandé de plus de 20 mois de travail. « Le produire fut un vrai miracle », commente le journaliste. « On a trouvé les fonds (10 000$) grâce entre autres au sociofinancement. » 

LES DEUX VILLAGES Deux projections gratuites auront lieu en plein air au parc de l’Espoir, à l’angle de Sainte-Catherine et Panet, les jeudi 10 et 17 août à 21h30, et seront suivies d’une discussion avec des artisan(e)s du documentaire.