Du 10 au 13 août

Orientalys met les pendules du Vieux-Port à l'heure… orientale

L'équipe de rédaction
Commentaires

Durant quatre jours et quatre nuits, Orientalys crée un monde idéal, où les frontières n'existent plus ! C’est au Quai de l’Horloge du Vieux-Port que toute l’équipe du Festival vous attend nombreux, en famille, entre amis ou en solo. Au programme : de la danse, du chant, de la musique et une panoplie d'activités interactives qui mettront les pendules de l’horloge du Vieux-Port à l’heure orientale. Orientalys 2017 vous propose de plonger en plein cœur des multiples cultures orientales et de leurs traditions à la fois méconnues et atypiques, illustrant une Montréal plurielle, à l’échelle du Monde.

Festival gratuit entièrement dédié à la rencontre des cultures orientales et occidentales, Orientalys célèbre une Montréal plurielle, avant-gardiste et ouverte à l’Autre. Durant l’été de chaque année, le Vieux-Port vibre au rythme de fusions audacieuses et de spectacles inédits parcourant trois continents, du Maghreb à la Chine, en passant par l’Espagne, la Turquie, la Syrie, le Liban, l’Iran, le Cambodge, l’Inde, le Japon et bien d’autres pays d’Orient ! Spectacles, ateliers, animations, expositions et activités pour enfants et adultes sont au programme de chaque année… le tout autour d’une véritable Médina orientale ! Dans ce lieu de partage et d’échange, les festivaliers pourront déambuler au sein d’un espace singulier, retrouvant l’atmosphère des veillées sous une tente nomade, négociant un objet d’artisanat rare ou profitant des bienfaits de l’huile d’argan et du savon noir. Des kiosques de gastronomie et de pâtisseries aux saveurs exquises sauront satisfaire également les papilles des gourmands ! Le Festival Orientalys est conçu et produit par Alchimies, Créations et Cultures.

Jeudi 10 août | 19 h 30

BRIGA

Pour l’ouverture de la série des spectacles majeurs, la montréalaise Briga, alias Brigitte Dajczer – auteure, compositrice, interprète et violoniste – viendra jouer sur scène son tout dernier opus intitulé « Femme », dans une formation en quintet. Briga tire de ses études de la musique classique turque, qu’elle a faites à Istanbul, et de ses inspirations composites, un style musical multiculturel, entre tradition des balkans, chansons multilingues et compositions personnelles. Son dernier album est décrit comme « un alliage Balkano-Québécois à l’accent Turbo-Folk, enveloppé d’un groove lancinant qui sublime sa voix douce et son irrésistible violon ». Sorti en 2017, il raconte une rencontre entre différentes femmes virtuoses du monde et célèbre les femmes de la musique des balkans. « C’est à la fois contagieux et triste, groovy, délicat et aérien » nous en dit Yves Bernard dans Le Devoir. Récipiendaire du Stingray Rising Star Award et nominée aux Canadian Folk Music Awards ainsi qu’au Gala de l’ADISQ, Briga nimbe sa musique d’un mélange de chansons et d’instrumentales, dans un reflet de son identité fragmentée. Laissez-vous bercer par ses mélodies mystiques aux rythmes envoûtants !

 

Jeudi 10 août | 21 h 30

SALAMATE GNAWA & BASMATE MONTRÉAL

Le sacré de la musique Gnawa entrelacera la tradition Aissawa pour une véritable lila (nuit) marocaine faite de transe, de rythmes ensorcelés et de communion dans la chaleur maghrébine. Le talentueux maâlem Rachid Salamate viendra déchaîner tout son talent au gembri suivi par les percussions de la troupe Aissawa Basmate Montréal. Musique spirituelle millénaire, le Gnawa a gardé au fil des époques son aspect exaltant sans cesser de se renouveler en s’enrichissant d’influences contemporaines. Maâlem Rachid Salamate, élève du grand maâlem Hmida Boussou, et ses acolytes offrent un mariage subtil qui renouvelle la tradition à travers une variété d’instruments originaire des deux rives de la Méditerranée. Ils célébreront sur scène les compositions de leur premier album « Sidi Mimon », sorti en mai dernier. La troupe invitera à redécouvrir la batterie, la guitare et le clavier accompagnés d’instruments traditionnels tels que les krakeb, appelé aussi castagnettes maghrébines, en passant par le gembri, pour le plus grand éblouissement de tous ! À son tour, la troupe Basmate Montréal poursuivra la soirée marocaine avec une autre tradition en musique : le Aïssawa. Composée de récitations de litanies mystiques et de chants et poèmes spirituels, les textes sont accompagnés de sonorités rythmées par des tambours comme le tbal, taârija, bendir ou encore de grandes trompettes comme le nefir. Le spectacle promet d’être à la fois explosif et enivrant, porté par des rythmes de transe qui feront perdre pied !

 

Vendredi 11 août | 19 h 30

SANSKRITI ARTS ENSEMBLE

Le Sanskriti Arts Ensemble invitera à parcourir les différentes régions indiennes à travers ses chorégraphies aussi novatrices les unes que les autres, accompagnées de musiques rythmées et envoûtantes. Cette troupe aux parfums orientaux reprend à son compte les influences du cinéma Bollywood où la musique et la danse tiennent une place majeure dans l’accompagnement du récit. Elle propose des tableaux où le traditionnel se mêle au contemporain, et la musique sud-asiatique aux musiques occidentales : hip-hop, musiques latines et rock cohabitent avec les vacillations et rythmiques indiennes. Classique, folklorique ou moderne les danses de la chorégraphe et danseuse Puja Amin déclinent la grâce, la technique et le dynamisme avec les mouvements des corps d’artistes professionnels et reconnus. Ils feront découvrir le Kathak, originaire du Nord et à la musique entraînante, la grâce et l’émotion du Bollywood, ou encore les histoires d’amour dans la simplicité du Bhangra. Laissez-vous conter ce film haut en couleur dans un spectacle de danse exceptionnel à Montréal !

 

Vendredi 11 août | 21 h 30

CHEB ANOUAR

Considéré comme l’une des plus belle voix du raï, l’algérien Cheb Anouar est de retour à Montréal spécialement pour Orientalys ! Surnommé l’enfant prodige de Tlemcen, Cheb Anouar avait à peine 11 ans lorsqu’il a débuté sa carrière, et il s’est lancé assez vite dans le style musical du raï. Malgré son jeune âge, il a rapidement connu un franc succès, en éblouissant son public avec de nombreux tubes tels que Nekri berrah, Lala laâroussa, Achoufou mali ou encore Ma yjouz. Reprenant un genre apparu au début du XXe siècle dans la région oranaise, en Algérie, Cheb Anouar dispose d’un style musical populaire où il traite de la religion, de l’Amour, des valeurs morales, mais aussi des plaisirs de la chair et des vices. Cette musique “nouvelle” qui mélange instruments traditionnels et contemporains vous portera dans un savoureux mélange d’harmonies puisées dans les sonorités du Maghreb. Cheb Anouar offrira un cocktail d’émotions lumineuses, teintées de nostalgie, à travers une multitude de mélodies et d’intonations qui feront vibrer le Vieux-Port de Montréal. Ne manquez pas ce grand événement !

 

Samedi 12 août | 17 h 45

AU ROYAUME DE SIAM 

Laissez-vous emporter au cœur des traditions et de la sérénité de la culture thaïlandaise par la Thaï Dance Troupe of Ottawa. Engagée dans la création, le développement et la promotion du théâtre thaïlandais classique et folklorique, de la musique et de la danse, la troupe se compose d’une vingtaine de professionnels aussi talentueux les uns que les autres. Depuis plus de 25 ans, elle s’attache à créer une sensibilisation interculturelle en partageant les traditions qui lui sont si chères par le biais de diverses formes d’arts. En dehors de ses représentations de danse, la troupe propose des cours et des ateliers de cuisine, de sculpture sur fruits et légumes, ainsi que des cours basés sur la philosophie du bouddhisme. La danse classique Thaï et la musique possèdent de puissants éléments sacrés, l’un et l’autre ouvrent toujours les spectacles par une procession royale. Que ce soit pour le public ou pour l’événement, ces cérémonies sont toujours de bon augure et porteuses de sens ! Venez découvrir l’histoire du Vieux Royaume de Siam, entre nature, spiritualité et force intérieure. Une escapade le temps d’un spectacle à l’autre bout du monde, où la musique, la danse et les costumes aux couleurs chatoyantes vous éblouiront.

 

Samedi 12 août | 19 h 30

YACINE & THE ORIENTAL GROOVE

Après avoir enflammé la scène d’Orientalys en 2013 avec un concert éblouissant, le groupe Yacine and the oriental Groove est de retour à Montréal pour présenter son troisième album « Mediterranean Clash ». Connu pour avoir été le chanteur et le leader du groupe Cheb Balowski dans les années 2000, et reconnu pour avoir su mixer avec brio des instruments orientaux tel que les krakeb, le baglama, le bouzouk ou encore le saz avec des instruments occidentaux tels que la guitare, la basse ou encore le saxophone, Yacine Belahcene n’a pas fini de nous surprendre. Toujours accompagné de son oud électrique, Yacine s’inscrit dans la continuité de son originalité et de son authenticité où se mélangent raï, chaâbi, rock méditerranéen, gnawa et rumba. Inspiré par une situation politique grave et clivante, Yacine porte dans ses chansons une parole ouverte et critique, pour un vivre-ensemble véritable et chaleureux. Il viendra vous transmettre son énergie fabuleuse et vous faire danser sans retenue. Laissez-vous convaincre par sa musique festive et familière : chacune de leur performance est électrique, voire explosive !

 

Samedi 12 août | 21 h 45

SAMI RAY 

C’est sur la scène d’Orientalys que Sami Ray donnera son premier concert canadien ! Chanteur, auteur, compositeur et interprète depuis l’âge de 16 ans, Sami Ray fait aujourd’hui parti des icônes du raï maghrébin. Ayant eu comme modèles de grands chanteurs tels que Khaled, Cheikh Khaldi ou encore Cheb Mami, il a connu une carrière fulgurante dès ses débuts. Ne chantant que des textes qui l’inspirent et l’engagent personnellement, il souhaite créer un échange avec le public, à qui il accorde une attention particulière. Ce sont ses multiples expériences qui lui ont permis d’évoluer sur différents aspects artistiques, aussi bien dans son style musical, mêlant raï traditionnel et instruments occidentaux soutenus par des rythmes de salsa, que dans son écriture. Il présentera son huitième album « Lghorba waâra », tout aussi remarquable que les précédents, mettant en avant les thématiques de l’immigration, du travail des mineurs, de la séparation des familles lors des conflits de frontières, mais aussi de  l’amour et des petits bonheurs de la vie. Des sujets qui tiennent à cœur à notre artiste. Le roi du raï marocain vous promet une explosion d’énergie, mêlant plaisir et bonne humeur !

 

Dimanche 13 août | 19 h 30

NICOLAS PELLERIN + GROOZ

Trio de musique trad moderne, Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs s’en viennent présenter un spectacle harmonieux et unique où le traditionnel flirte avec le classique, le manouche, l’électro et la folk. Après un premier album sorti en 2009, le groupe rencontre le succès à la fois devant le public et la critique avec des tournées qui s’enchaînent au même rythme que les albums et les distinctions. Lauréats du Félix en 2010 puis en 2012, ils ont encore une fois remporté le Félix dans la catégorie Album traditionnel de l’annéeau Gala de L’ADISQ en 2016 avec leur dernier album « 3/4 fort ». La musique de Nicolas Pellerin entraîne dans un vaste voyage musical où les tempêtes de groove s’enchaînent avec des airs doux et frais. Pour une première collaboration originale à Orientalys, Nicolas Pellerin et ses Grands Hurleurs ouvriront leur univers fécond aux sonorités Gnawa du chanteur et bassiste de GroozAbdelhak Benmedjebari. Porteurs de deux traditions différentes, ces artistes vous embarqueront dans un Orient-à-lys fantastique !

 

Dimanche 13 août | 21 h 30

AMIN AMLIL

Malheureux d’un premier spectacle en plein air volé par une météo intransigeante, Amin Amlil remontera cet été sur les planches d’Orientalys pour sa seconde première ! Venu spécialement du Maroc pour l’occasion, un cercle de gnaouis parmi les plus expérimentés du pays viendra l’accompagner au son des krakebs et des coeurs en canon. Québécois de naissance, Amin Amlil n’en reste pas moins profondément attaché à ses racines marocaines. Chaque année, il part se ressourcer au Maroc auprès de son maître maâlem Abdelkader Amlil pour perfectionner son apprentissage du gembri, instrument à cordes pincées typique de la tradition gnawa, ainsi que celui des chants et rituels sacrés. Amin Amlil reviendra donc pour nous ensorceler avec son gembri aux mélodies et aux rythmes hypnotiques pour une expérience unique de transe !

 

 

ACCÉDER AU FESTIVAL

En voiture :

Les rues de la Commune, Berri ou le boulevard Saint-Laurent vous donnent accès aux entrées du Vieux Port et à ses stationnements.

En métro :

Champ-de-Mars – Place-d’Armes – Square-Victoria

En bus :

Ligne 75 de la Commune (arrêt McGill / Wellington) Horaire

Ligne 55 Saint-Laurent (arrêt Saint-Laurent / Saint-Jacques) Horaire

Ligne 715 Vieux-Montréal/Vieux-Port Horaire

Autres circuits possibles : consultez le site www.stm.info.