Village

Agression gratuite contre deux hommes dimanche dernier

L'équipe de rédaction
Commentaires

Deux hommes ont été victimes d'une agression gratuite qui en est venue aux poings, dimanche après-midi, dans le Village gai, à Montréal à quelques jours des début des festivités de Fierté Canada Montréal 2017.

Les événements sont survenus entre 15 et 16h, près de l'intersection des rues Sainte-Catherine et Panet. Deux hommes, Stéphane Jacques et Wael Walid Maarieh sortaient d’un café lorsqu’ils ont été apostrophes par un individu qui s’est mis à les suivre de très près.

Les deux hommes lui ont demandé de les laisser tranquilles. L’individu est alors devenu violent. Il a tenté de frapper les deux hommes avec un morceau de bois et les a frappés à la tête avec son poing et sa tête.

L’agresseur a tenté de prendre la fuite, mais a été rattrapé par Stéphane Jacques, aidé d’une touriste, Ils ont pu maîtriser l’individu qui tenait des propos homophobes.

«Bizarrement, ça s’est déroulé juste après la marche des transgenres, quelques instants après. Quand il s’est mis à crier ‘’faggots’’ et d’autres termes en français en nous regardant. C’était nous qu’il visait», a affirmé Stéphane Jacques au Journal de Montréal. 

L’assaillant, Aimen Rechrech, 23 ans, était déjà maîtrisé par des citoyens à l'arrivée des policiers, le suspect. Il a été accusé de voies de fait causant des lésions, et de voies de fait, au palais de justice de Montréal lundi. Il a des antécédents en matière d’agression.

Notons toutefois que, bien qu'il y en a encore, ce genre d’agression homophobe a pourtant diminué par rapport à il y a quelques années. Rappellons qu'il est important de déclarer et porter plainte aux services policiers tous les cas d'agressions homophobes.