Homophobie

Une société propose aux parents un logiciel espion pour savoir si leur enfant est gai

Yannick LeClerc
Commentaires

Fireworld, une société éditrice de logiciels espions, proposait aux parents de savoir si leur enfant est homosexuel à travers un "programme" basé ssur des clichés homophobes. Devant le tollé, le logiciel vient d'être retiré.

«Il aime prendre soin de lui (vêtements, coiffure, esthétique...), alors qu'il est beau garçon, vous ne l'avez jamais vu avec une fille, il était timide, il se coiffe penant des heures, les chanteuses divas sont une de ses passions»... : si votre fils coche ces cases, pas de doute, il est gai. C'est, en tout cas, ce que donnait à croire un "programme" de la société de logiciels espions FIreworld vendu, selon les fonctionnalités espérées, plus de 100$

«Le principe est simple : vous allez installer un programme spécial sur l'ordinateur de votre fils. Celui-ci va alors commencer à surveiller intégralement l'activité du PC, afin, par exemple, de vous remonter l'historique des sites web visités, tout ce qui a été tapé au clavier, voire récupérer les mots de passe stockés dans les navigateurs», expliquait aussi l'éditeur.

La proposition n'a pas échappé à une association LGBT française, l'Amicale Jeunes Refuge, qui a dénoncé hier son contenu sur Internet, provoquant un véritable tollé et au final la suppression de la page référençant le logiciel-espion homophobe.

Au delà des clichés anti-gais contenus dans le programme, son principe même, basé sur l'espionnage des consultations Internet de son enfant, pose problème, en particulier s'il s'agit de s'intérresser à son orientation sexuelle et à l'aider dans son cheminement.

Une autre démonstration qu'homophobie et sexisme prennent racines dans les mêmes stéréotypes de genre.