Le Bilan Fierté Montréal 2017

Djs, rythme, excuses et dates pour l'an prochain

Yves Lafontaine , Sébastien Thibert
Commentaires
 Dans l’espace VIP, de belles rencontres
Photo prise par © Serge Blais
Au Beach t-Dance
Photo prise par © Pierre Simard
 Quelqeus visages connus
Photo prise par © Pierre Simard
 Quelqeus visages connus
Photo prise par © Serge eBlais
 Tête-à-tête avec Simon Boulerice
Photo prise par © Pierre Simard
Maison de la fierté
Photo prise par © Serge Blais
DJ GIGI
Photo prise par © Serge Blais
DJ Pat Cantin
Photo prise par © Serge Blais
Le Rétro T-Dance à la PLace Émilie Gamelin
Photo prise par © Pascal Forest
Méga t-Dance
Photo prise par © Serge Blais
 Méga t-Dance
Photo prise par © Piere Simard
  •  Dans l’espace VIP, de belles rencontres
  • Au Beach t-Dance
  •  Quelqeus visages connus
  •  Quelqeus visages connus
  •  Tête-à-tête avec Simon Boulerice
  • Maison de la fierté
  • DJ GIGI
  • DJ Pat Cantin
  • Le Rétro T-Dance à la PLace Émilie Gamelin
  • Méga t-Dance
  •  Méga t-Dance

Une pléiade de DJs d’ici et d’ailleurs

Jamais dans l’histoire de Fierté Montréal a-t-on rassemblé autant de DJs de réputation internationale pour l’édition extraordinaire de Fierté Canada Montréal 2017. C’est le chanteur québécois Karim Ouellet qui donnera le coup d’envoi le vendredi 11 août! Le samedi, on est retourné aux années 60, 70 et 80 avec DJ Gigi. Le premier de trois Méga T-Dance du dimanche a mis en vedette trois de nos DJ canadiens les plus reconnus à l’étranger : David Laguer, MISS M et Alain Jackinsky. Le quatrième DJ internationalement célébré était R3hab. Tout au long de la semaine, les as des platines suivants se sont succédés aux commandes à tous les jours : Debby Friday avec ses racines Yoruba, Béatrix, la spécialiste house/tech house, Fred Miller, « créateur de pagaille », Plastik Patrik, le rocker glam, Nina Flowers, super vedette du monde des drag queens, nos vedettes locales DJ Miss TIZI et DJ Abeille, l’artiste et mixeur Le Cantin et celui qui crée des rythmes « sexy », DJ Stéfane Lippé. Le dernier dimanche, les participants ont été gâtés avec le Méga T-Dance au parc des Faubourgs avec le new-yorkais DJ Escape, Hueby, DJ Sandy Duperval et Marko DeMarko, le DJ d’Atlanta. Les plus nostalgiques ont aussi droit à une prestation-marathon de sept heures sans arrêt du DJ Mario Léonard aux consoles du Rétro T-Dance à la place Émilie-Gamelin, qui a été suivi par un spectacle enlevant du Boogie Wonder Band. 
 
Des excuses bienvenues
En plein festival, le maire de Montréal et le chef du Service de police ont livrées des excuses à la communauté LGBTQ pour les rafles et descentes réalisées des années 60 à 90 dans les bars et clubs gais de la métropole. Le geste est symbolique, mais important. Il faudra continuer à demeurer vigilants et voir à former et à sensibiliser nos policiers et policières dans leurs rapports avec les minorités de nos communautés LGBTTIQA2S.
 
Fierté Montréal en 2018 : du 9 au 19 août!
En 2018, Fierté Montréal se déroulera également sur 11 jours. La prochaine célébration de Fierté Canada, elle, se fera en 2020 à Winnipeg, au Manitoba. C’est ce qu’a annoncé Éric Pineault, ajoutant que « la Fierté demeure nécessaire et surtout pertinente. Faire des revendications au nom des communautés LGBTTIQA2S d’ici et celles d’ailleurs dans le contexte actuel de la montée de la droite, de l’intolérance et de la répression est toujours pertinent. Nous serons donc au rendez-vous du 9 au 19 août 2018 », a-t-il lancé.