Jusqu’au 1er octobre

World Press Photo Montréal

André-Constantin Passiour
Commentaires
World Press Photo Montréal
World Press Photo Montréal
  • World Press Photo Montréal
  • World Press Photo Montréal

À Montréal, on en est déjà à la 12e édition de cette exposition de photos qui attirent toujours des milliers de personnes.

Le World Press Photo rassemble, en photographies, des images percutantes de l’année précédente, des photos prises parfois au péril de la vie de ces photojournalistes relatant les divers conflits, catastrophes et événements qui se sont déroulés sur notre planète.

Le gagnant du World Press Photo 2017 est le photographe turc Burhan Ozbilici : le 19 décembre 2016, l’ambassadeur de Russie en Turquie, Andrey Karlov, est assassiné dans une galerie d’art d’Ankara par un policier qui n’est pas en service, Mevlüt Met Altintas. Alors que le corps du diplomate russe gis à terre inerte, Altintas brandit le bras gauche en criant Allahu Akbar (Dieu est le plus grand) ! Altintas sera lui-même abattu par les forces spéciales turques quelques instants plus tard… Et ce n’est qu’une seule photo parmi tant d’autres.Il y a, également, cette photo de Giovanni Capriotti qui a pris en photo Danny Perez, un joueur du Muddy York Rugby Football Club de Toronto, et son conjoint Jonathan Buckley sur le balcon de leur appartement de la Ville Reine avec vue sur le centre-ville. Deux hommes barbus et sportifs, qui contribuent à briser les stéréotypes sur les hommes gais…

Au Marché Bonsecours, 325, rue de la Commune Est, Vieux-Montréal. www.worldpressphoto.org.