Du 20 au 30 septembre

Saloon, le Far West en folie du Cirque Éloize

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
saloon

On a tous des souvenirs de vieux westerns en noir et blanc, des John Wayne ouvrant brusquement les portes battantes d'un saloon et imposant le silence. Des souvenirs partagés par Jeannot Painchaud, fondateur et co-directeur du Cirque Éloize et son cousin, le musicien Éloi Painchaud, lorsqu'ils étaient enfants aux Îles de la Madeleine. D'où l'idée de retrouver les plaisirs et les sensations de l'enfance en créant ce tout dernier spectacle, Saloon, qui revisite l'ambiance de ces bars de l'ouest à travers le cirque, la danse et bien entendu la musique.

SaloonDoit-on rappeler que le cirque Éloize qui fêtera l'année prochaine ses 25 ans d'existence et de succèes est né aux Îles de la Madeleine, alors que ses fondateurs avaient tout simplement pensé à présenter à leur retour sur l'île en 1993 un spectacle pour la famille et leurs amis. Personne n'aurait cru, ni parier sur leur chance de succès. Aujourd'hui, le Cirque Éloize est devenue une institution culturelle emblématique de la scène québécoise et de la scène internationale. La troupe madelinote a conquis le coeur des spectateurs par la qualité et la poésie de ses créations. Une autre façon de faire du cirque qui a fait école dans le monde. De quelques chiffres pour faire rêver : environ 3,5 millions de spectateurs au cours de plus 5 500 représentations. Quelques 500 villes ont accueilli le Cirque et continuent à accueillir chacun de ses nouveaux spectacles dont Saloon.
 
«Se faire plaisir !», précise d'emblée Jeannot Painchaud sur ce qui l'a inspiré en créant Saloon. «Mon cousin Éloi Painchaud, qui signe la musique, avons regardé je ne sais combien de westerns, et cela fait partie aussi de notre bagage culturel. Éloi connaît très bien tous les différents styles de musique country, Roots Grass, etc., et nous avons recréé une ambiance dans laquelle s'inscrivent les numéros d'acrobatie, de danse au milieu d'un bar, avec le fameux piano droit et des musiciens sur scène le tout dans une mise en scène d'Emmanuel Guillaume». En fait, on ne quitte jamais l'enfance dans la création qui demeure le terreau sur lequel se fonde toute création et qui rejoint ainsi le maximum de gens. «Le Western, tout comme son univers, est un héritage historique et musical et qui dépasse largement les frontières de l'Amérique du Nord, continue Jeannot Painchaud, et nous nous retrouvons ainsi en pleine conquête de l'ouest, avec par exemple la construction du chemin de fer, et c'est au saloon que les pionners partagent leurs histoire et leurs aventures, des pionniers qui sont des personnages en soi plus grands que nature, et c'est dans cette aventure que nous entraînons le public». Planche coréenne, sangles aériennes, roue Cyr, main à main et mouvements de diverses inspirations sont donc mis au service d'une histoire d'amour que le fondateur du Cirque Éloize qualifie de rocambolesque et qui résume ce qu'est Saloon – Cavale au coeur du Far West (le titre complet du spectacle) .
 
La première québécoise a eu lieu en septembre 2016 au Festival de St-Tite avant de partir pour une tournée qui a conduit le spectacle dans une tournée internationale avec environ 150 représentations données, tournée qui s'arrête à Montréal mais qui se continuera puisque 200 autres représentations sont à venir. Le succès, comme pour Cirkopolis, est au rendez-vous. «Les diffuseurs et les salles de spectacle connaissent aujourd'hui la qualité de notre travail et nous restons parfois plusieurs jours dans une ville remplissant des salles en moyenne de 1000 à 1500 places», explique Jeannot Painchaud.
 
Mais ce dont le petit gars des Îles de la Madeleine et ses amis sont peut-être le plus fer, c'est d'avoir redonné un second souffle au cirque et à l'art circassien en brisant des carcans, et en y intégrant de la théâtralité, de la chorégraphie, et bien évidemment de la musique. La magie du cirque en est grandit et rejoint aussi un public qui avait délaissé cet art fondamental, précieux comme héritage culturel et populaire.
 
Du 20 au 30 septembre, Saloon sera présenté à Montréal après un long séjour à Joliette puis à St-Tite avant de s'envoler pour Londres puis de grandes villes de France. Avant le cirque allait de village en village, aujourd'hui, il prend l'avion, mais le plaisir est toujours le même quand il arrive quelque part.. 
 
Saloon – Cavale au coeur du Far West.  Montréal – du 20 au 30 
septembre 2017. Salle Ludger-Duvernay / Monument-National, Quartier 
des spectacles. Billets : cirque-eloize.com ou monumentnational.com