Écrans

Des retours, des reprises, des surprises!

Luc-Alexandre Perron
Commentaires
 Will & Grace

Bonjour, chers amis lectrices et lecteurs. Nous arrivons déjà à la fin de la saison estivale. L’été s’est avéré très propice aux soirées passées devant la télévision, la température estivale n’étant pas très souvent au rendez-vous. Je vous suggère donc quelques émissions encore ce mois-ci qui pourraient vous intéresser et même vous séduire… Je vous invite à visionner ces retours, ces reprises et ces surprises. 


Jazz, ado et transgenre. Jazz Jennings est une jeune adolescente, qui, à première vue, est comme toutes les autres jeunes femmes de son âge. Pourtant, ce n’est pas le cas. Jazz était un garçon à la naissance. Du moins, c’est ce que son aspect biologique semblait indiquer. Mais dès l’âge de deux ans, Jazz signifie à ses parents qu’elle est une fille. Les parents seront sous le choc mais se reprendront vite afin d’assurer le bonheur de leur enfant. Jazz sera donc rapidement envoyée chez le médecin afin de commencer sa transition. On commencera par le nom, l’habillement et la coupe de cheveux de Jazz, puis ensuite le début de la prise d’hormones et des bloqueurs de testostérones afin de stopper la puberté masculine. Comme cela a été fait à un très jeune âge, Jazz n’a aucun trait masculin, la prise d’estrogènes va encore plus loin dans la transformation. On croirait vraiment avoir affaire à une jeune fille tout à fait ordinaire. Cela d’ailleurs me dérange un peu. Certes, c’est une belle histoire. Toute la famille (parents, fratrie, grands-parents) soutient activement la démarche de Jazz. Elle a des amis à l’école, bien que cela soit difficile avec les garçons. Elle est bien intégrée et pour les parents d’enfants transgenres, c’est vraiment un beau et bon modèle à suivre. Mais au fond, qu’en est-il de la réalité trans? Oui, il y a eu des avancées mais pour la majorité des transsexuels, la vie est pas mal plus compliquée que ça: problèmes d’acceptation, de rejet, de confrontations, et même des problèmes avec l’état civil pour les changements de nom. On est loin du paradis présenté par l’émission. Mais cela peut en revanche donner espoir aux jeunes trans qui peuvent entrevoir un futur positif et heureux. Jazz est brave, ouverte et est un véritable modèle pour la communauté trans et LGBTQ au complet. Ses parents l’ont suffi-samment équipée émotivement qu’elle est capable de faire abstraction des messages haineux qu’elle reçoit sur les réseaux sociaux. On apprécie son ouverture. Elle partage vraiment sa Orange is the new Blackvie privée pour son public. Jetez-y un coup d’œil!
 
Orange is the new black. Cette comédie dramatique s’est avérée une véritable sensation sur Netflix. Maintenant disponible au Québec sur une chaîne câblée. On y retrouve une véritable jungle urbaine: Lesbiennes, bisexuelles, transgenres. D’ailleurs, il s’agit de la série qui nous a fait découvrir l’actrice trans, Laverne Cox. Disons que ce n’est vraiment pas aussi dramatique qu’Unité 9. On est dans un tout autre genre. Je vous recommande fortement cette série. D’ailleurs, sur Netflix, c’est toujours disponible. Et au Québec, en français, version doublée. Les aventures de Piper et ses codétenues vous surprendront!
 
Salvation Salvation. Dans exactement 186 jours, un astéroïde géant va frapper la Terre. L’impact causera la fin de l’humanité sur la planète. Un jeune étudiant de MIT est le premier à découvrir la présence de l’objet qui fonce vers nous. Tout doit rester secret selon le gouvernement américain afin de ne pas créer chaos et anarchie dans la société civile. Mais combien de temps une telle chose pourra demeurer inconnue du public? L’étudiant se retrouve rapidement pris entre les membres du Pentagone et un milliardaire qui a les capacités de faire construire un module spatial qui pourra modifier la trajectoire de l’astéroïde. Par-dessus tout, une jeune journaliste ambitieuse décide de mettre son nez dans le dossier et enquête en secret sur les intervenants impliqués. C’est vraiment très bon. Un bon suspense. Bien fait. Et pour une fois, ce ne sont pas toujours les mêmes visages qu’on voit et revoit. Un peu de fraîcheur fait du bien. Évidemment, avec un tel sujet, on ne pourra pas étirer la série éternellement. Le météorite va bien finir par arriver! Donc, l’histoire est serrée et il n’y a pas de longueurs. Certaines scènes sont vraiment enlevantes. Mais ce qui retient l’attention dans le scénario, c’est qu’on est à même de constater la petitesse humaine. Même dans une situation d’imminent danger, les humains pensent toujours à leur intérêt personnel en premier.
 
Will & Grace. Êtes-vous prêts pour le retour des quatre comparses? Peu de choses ont filtré de la nouvelle mouture de cette superbe comédie. On veut garder la surprise pour le visionnement. Par contre, chose certaine, si le réseau a donné le feu vert pour une nouvelle saison de la série, c’est qu’il y avait des scénarios solides. Personne n’aurait accepté de présenter une version appauvrie de la comédie. Nous aurons donc droit à l’humour bien différent de Will, Grace, Jack et Karen, chacun apportant sa propre touche d’humour. Un classique auprès des LGBTQ. Espérons que le public ne sera pas déçu. Car il y a un risque, si les personnages n’ont pas évolué, que la comédie tombe à plat. En effet, les choses ont bien changé pour les gais et lesbiennes aux États-Unis depuis la fin de l’émission. Il n’y a qu’à penser au mariage, qui était interdit à l’époque et qui a maintenant force de loi chez nos voisins du sud. J’ai bien hâte de vous en reparler. J’ai vu deux petits clips et on doit constater que physiquement, ils n’ont pas vraiment changé!
 
 Midnight, TexasersMidnight, Texas. La carrière de François Arnaud bat son plein. L’acteur québécois a resplendi dans la série The Borgias. Il est maintenant de retour dans Midnight, Texas. Une série de fiction vraiment saisissante, avec plusieurs rebondissements. L’histoire: Un puissant médium qui a des problèmes se réfugie dans un petit patelin du Texas, le village de Midnight. Le scénario s’appuie sur de nombreux effets spéciaux et on se demande toujours ce qui va arriver. Une bonne petite série de science-fiction.
 
Bill Maher est de retour le vendredi soir sur les ondes de HBO. À la fois humoriste et critique politique, il parvient à nous faire réfléchir sur les grands enjeux mondiaux tout en nous amusant. Il n’hésite pas à confronter ses invités quand leurs réponses ne correspondent pas à ses attentes ou ses opinions politiques. Militant de gauche, il est en faveur du mariage gai et de la légalisation du cannabis. Si vous penchez d’un côté plus conservateur, ou bien vous le détesterez ou bien vous ferez une grande introspection. Si vous penchez du côté plus progressiste, vous serez armé d’arguments pour appuyer vos positions. Il déteste le Président Donald Trump et ne manque pas une occasion pour le démolir publiquement. Bill Maher est aussi un stand up comic. Par conséquent, vous ne risquez pas de vous ennuyer. Il a même l’audace d’inviter des républicains sur son panel, simplement pour les affronter politiquement. Je ne manque jamais une émission.
 
À surveiller cet automne, deux nouvelles séries: The Brave et S.W.A.T., une série politico-dramatique et une série policière. Je vous en reparle le mois prochain.