Nancy Gosselin de Pharmaprix du Village

Une belle reconnaissance pour la pharmacienne Nancy Gosselin

André-Constantin Passiour
Commentaires
Nancy Gosselin

Nancy Gosselin, pharmacienne experte en VIH, hépatites et autres ITSS (infections transmissibles par le sexe et par le sang) a été nommée «Pharmacienne de l’année» lors du Congrès de la formation continue des pharmaciens 2017 de Pharmaprix qui s'est tenu à Québec les 10 et 11 juin derniers. Cet événement a rassemblé 240 personnes dont 195 pharmaciens de la province et d’autres professionnels du milieu de Montréal et de Toronto.

Nancy Gosselin travaille à la succursale Pharmaprix du Village depuis plus de 20 ans maintenant. «Elle est vraiment une référence pour notre communauté», commente Pierre-Benoît Tremblay, le pharmacien propriétaire. «J’avais présenté sa candidature au congrès où j’avais souligné son expertise en VIH-sida, hépatites et ITSS. Dans ces domaines, les médicaments comportent un risque élevé d’interactions. Le pharmacien est le professionnel le mieux qualifié pour s'assurer de l'efficacité et de la sécurité des traitements. Grâce à son expérience, son savoir et l'utilisation des données de laboratoire, Nancy prodigue un suivi pharmaceutique de grande qualité. De plus, elle est membre du Programme de Mentorat sur le VIH et les Hépatites, donne des formations dans le domaine et se tient informée sur les nouveaux traitements. 
 
«Être désignée pharmacienne de l’année, c’est la reconnaissance du travail bien fait! Vous savez, tous les jours, on se présente au travail et l’on tente de faire de son mieux pour répondre aux besoins des patients qui nous consultent!», commente Mme Gosselin.
 
Mais est-ce que cela change quelque chose dans la carrière d’une pharmacienne? «Dans mon cas, je suis vraiment choyée, c’est la deuxième fois que l’on reconnaît mon travail de cette façon. Toutefois, comme la profession évolue rapidement, c'est aussi pour moi un signe que je suis capable de m’adapter aux changements dans la profession: nous passons d’un modèle de dispensation de médicaments à un mo-dèle où les services cognitifs sont de plus en plus importants et c’est ce qui apporte la valeur ajoutée pour nos patients», souligne Nancy Gosselin.
 
Dans la réalité, est-ce que dans le traitement du VIH et des autres ITSS, le travail du pharmacien devient complexe avec les interactions des divers médicaments prescrits par les médecins? «En fait, les nouveaux médicaments nous facilitent la tâche, mais il faut quand même être vigilant, explique Nancy Gosselin. Le DSQ (Dossier Santé Québec) nous rend plus efficaces et dans le contexte de la polypharmacie, ça nous aide énormément. En revanche, beaucoup de travail reste à faire en prévention et en éducation pour les ITSS, c’est le revers de l’efficacité des traitements pour le VIH, les gens semblent moins se protéger.»
 
«Évidemment, nous sommes très fiers d’elle, poursuit M. Van Hoenacker. Nous sommes contents de l’avoir dans notre équipe. C’est prestigieux d’avoir eu la reconnaissance de la bannière Pharmaprix au Québec.»
 
En plus du reste, Nancy Gosselin s’intéresse à la formation des jeunes en suivant également des étudiants en pharmacie de l’Université de Montréal. Pour cette experte en la matière et pharmacienne, comment s'annonce l’avenir des traitements du VIH et des hépatites? «Dans le cas du VIH, les traitements ont transformé une maladie mortelle en maladie qu’on peut quasiment qualifier de chronique, affirme-t-elle. La recherche va éventuellement nous apporter un vaccin qui pourra empêcher le développement de la maladie, un peu comme les vaccins pour la varicelle. Enfin, on peut l'espérer! Dans le cas des traitements d'hépatite actuels, ils permettent de guérir dans la majorité des cas. Il faut maintenant espérer que les patients ne se réinfectent pas! Notre rôle est appelé à évoluer, une plus grande partie de notre temps devra être consacré à la prévention et à l’éducation.»
 
Éric Van Hoenacker et Pierre-Benoît Tremblay sont les pharmaciens propriétaires de la succursale Pharmaprix du Village. Ils fêteront le 6e anniversaire de cette acquisition le 29 janvier prochain. Et cela fera 10 ans en février 2018 qu’ils sont propriétaires de la succursale sur le boulevard Saint-Laurent. En tout, on compte plus d’une centaine d’employés pour les deux pharmacies. «Nous avons une équipe très dynamique où tous s’entendent très bien. Et lorsque nous recevons une telle reconnaissance pour une pharmacienne, nous en sommes très heureux», dit Éric Van Hoenacker.
 
Pharmaprix du Village  901, rue Sainte-Catherine Est, Montréal.
T. 514-842-4916.