Élections allemandes

Angela Merkel joue l'ambiguïté sur le mariage gai

L'agence AFP
Commentaires

Lors de son duel télévisé pour l'élection au Bundestag, la chancelière allemande a joué l'ambiguïté sur la question du mariage homosexuel afin de ménager l'aile homophobe de son parti et de son électorat.

Angela Merkel était opposée dimanche soir à son rival social-démocrate dans un duel télévisé organisé dans le cadre de la campagne pour les élections générales qui se tiennent les 24 septembre prochain.

Interrogée sur sa définition du mariage, elle a fait valoir son rejet personnel du mariage pour tous, même si la question est désormais tranchée par le vote intervenu le 30 juin dernier au parlement allemand.

La chancelière fédérale de droite (CDU) a souligné indirectement qu'elle est contre le mariage homosexuel en répondant à une question demandant à chacun des deux débatteurs si, pour lui, le mariage était ou non « une union entre un homme et une femme ».

Alors que le candidat de gauche Martin Schulz (SPD) a répondu par « non à cette question, Angela Merkel a affirmé que de son point de vue « le mariage est défini comme l'union d'un homme et d'une femme dans la loi fondamentale allemande », tout en ajoutant que  la décision prise au Bundestag est « une décision pacifique ». 

La chancelière a ainsi cultivé l'ambiguïté sur la question du mariage homosexuel afin de ménager l'aile homophobe de son parti et de son électorat.

En effet, les alliés le plus à droite d'Angela Merkel, en particulier la CSU bavaroise, considèrent que la loi fondamentale donne une définition hétérosexuelle du mariage et mise sur un improbable recours devant la Cour constitutionnelle fédérale pour contester la légalisation du mariage de même sexe.