Du 13 au 15 septembre 2017

Les premiers adieux de Miss Knife de et par Olivier Py

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Comédien, metteur en scène de théâtre et d'opéra, dramaturge, chanteur, Olivier Py est un astre aussi brillant que brûlant dnas le paysage culturel français. Adoré ou détesté, celui qui est en charge depuis 2013 du Festival d'Avignon, ne recule devant aucun risque. Des pièces fleuves adaptées de ses romans, un lyrisme débordant, et aussi sexualité débridée. chansons. Comme si l'homme tendait au spectacle total.

Avec Les premiers adieux Miss Knife, Olivier Py chante ses propres textes sur la musique de Stéphane Leach et et Jean Yves. Miss Knife est née d'Oliver Py en 1992. Dans La nuit au cirque, créé en 1992, Miss Knife n'était qu'une simple lanceuse de couteau, puis elle a évolué pour être une extension d'Olivier Py qui a régulièrement retrouvé les costumes, les perruques et la trousse de maquillage pour de Miss Knife. On ne peut empêcher d'y voir un clin d'oeil aux cabarets berlinois où des travestis donnaient dans la chanson réaliste Bien évidemment, les chansons de Miss Knife sont des chansons à texte où le verbe si cher à Olivier Py et les thèmes les amoures tragiques, le temps qui file, l'espérance toute aussi violente que la désespérance et l'humour triste. En écoutant des tangos, des javas, des romances, Miss Knife nous touche là où nous sommes toujours le plus sensible : au coeur, directement et sans détour. Et nous fait renouer avec la grande tradition de la chanson réaliste et populaire. 

Et puis, Miss Knife croisera sur scène sa soeur québécoise, moins dramatique mais tout aussi touchante, un esprit différent mais qui, là aussi ,nous rejoint au coeur en la pesonne de Mado Lamotte.  

Les premiers adieux de Miss Knife d'Olivier Py, à Usine C. 
Du 13 au 15 septembre 2017
http://usine-c.com