La Bourrasque, Phénicia Entreprise 2017

UNE FERME FAMILIALE ANCIENNE… ET DE SON TEMPS!

Étienne Dutil
Commentaires

La ferme La Bourrasque a reçu le trophée "Entreprise" lors du dernier gala Phénicia. Spécialisés en agriculture maraîchère biologique, les propriétaires Philippe Benoit et Maxime Dion ont accepté cet hommage de la Chambre de Commerce LGBT du Québec avec enthousiasme et émotion. En profitant de l’occasion pour rappeler que la vie LGBT en région demande encore quelques ajustements…


Propriétaire de la ferme biologique La Bourrasque à Saint-Nazaire d’Acton, ce couple de gars est aussi un couple militant qui a à cœur des batailles aussi différentes que la cause LGBTQ et l’agriculture biologique et écologique.

Ancien membre du Conseil d’administration de Fierté Agricole, dont il a été un temps le Président, Maxime Dion n’a pas manqué de rappeler lors de son discours de remerciement au Gala Phénicia combien les infrastructures d’aide et de soins aux LGBTQ se faisaient toujours en cliniques privées et/ou à Montréal, loin des rangs où vivent plus de LGBT qu’on pense. «Sans doute des recommandations sont à faire pour que les intervenants sociaux des CLSC en région disposent d’une formation adéquate envers les personnes LGBTQ», a déclaré Maxime.

«S’il est vrai que la représentation d’autres figures LGBTQ que la nôtre est de plus en plus visible, il faut bien admettre que la représentation des couples, notamment un couple LGBT portant un projet agricole reste anecdotique», reconnaît Philippe Benoit. «Dans les instances, le fait que Maxime et moi étions en couple n’a eu aucune incidence, ajoute Philippe, mais les intervenants financiers veulent toujours des garanties quant à la pérennité du projet. D’autant plus qu’on visait l’agriculture bio et locale et les marchés publics plutôt que la grande distribution.»

Quatre générations d’agriculteurs

Philippe Benoit, quant à lui, est depuis Janvier 2016 l’un des administrateurs du groupe local de l’association de la relève agricole de Saint-Hyacinthe, le BRAM (Bagot-rivière-noire Relève Agricole Maska), une association qui promeut et défend les actions de la relève agricole. «Dans une entreprise même agricole, il faut toujours avoir un défi à relever», rappelle Philippe.

En plus d’être membre des Fermiers de famille (les paniers bio d’Équiterre), La Bourrasque fait partie des Bio Locaux, un regroupement d’agriculteurs qui propose une nouvelle forme de mise en marché collective de légumes frais biologiques à l’année. «Ce sont des canaux de distribution qui se complètent mais restent de proximité. L’été, cinq producteurs distribuent des paniers aux kiosques des marchés Jean-Talon et Atwater. L’hiver, ils sont plus de 20 producteurs dans plus de 30 points de livraison sur Montréal.»

«Il est important de préciser que notre ferme est l’objet d’un transfert familial depuis quatre générations de couples Benoit (Philias & Rosa, Paul-Émile & Simone, Martial & Francine, et enfin Philippe & Maxime)», insiste Philippe. «Il ne faut pas négliger de citer les épouses et conjoints parce qu’une ferme demande beaucoup d’investissement humain; c’est toujours une entreprise à plusieurs personnes.»

Le Phénicia Entreprise

«C’est flatteur d’avoir cette reconnaissance, même si on a peu le temps d’en profiter car dès le lendemain nous étions aux champs tôt le matin», sourit Philippe. «Dans les réseaux d’affaires, beaucoup l’ont apprécié positivement. Ce Phénicia légitime le professionnalisme de notre travail et la reconnaissance du milieu des affaires. Dans nos réseaux, c’est donc un atout qui peut servir d’affiche…»

Un méchoui à la ferme le 1er octobre

La ferme La Bourrasque (312, rang Brodeur, Saint-Nazaire d'Acton) accueillera la Fête de la Courge dans le cadre du méchoui annuel du BRAM dimanche 1er octobre de 11h à 15h. «Il y aura des jeux gonflables pour enfants et adultes, un chapiteau en cas de pluie, un excellent et copieux méchoui avec potage de courge, un concours culinaire, des exposants et kiosques de produits locaux, une visite de la ferme La Bourrasque et plus encore!», s’enthousiasme Maxime Dion qui se charge de l'animation. Les billets sont en vente (places limitées) sur le site Internet de la ferme sous l’onglet "Événement", en cliquant sur les affichettes.

www.fermelabourrasque.com