Égalité

L’université de Tours va installer des toilettes neutres

L'agence AFP
Commentaires

La faculté de médecine offrira des toilettes non genrées. Une première en France. 

La demande remonte à un an. Un étudiant tourangeau de première année demande à plusieurs reprises à son université la création de toilettes neutres. L’administration de l’établissement a accedé à sa demande pour la rentrée 2017.

La faculté de médecine offrira désormais des toilettes «non-genrées» et la mesure sera étendu aux autres immeubles de l'université François Rabelais de Tours ultérieurement.  L'université reconnaîtra aussi les prénoms d’usage de ses étudiants transgenres, sur leurs cartes d’étudiants et sur les listes d’appel.

Et elle travaille aussi sur des changements d’adresse e-mail, ainsi que sur les listes d’appels et d’examens, dans lesquelles les noms ne correspondent pas à ceux d’usage. «Vous imaginez comme cela peut être compliqué, pour un étudiant qui se fait appeler Jules et qui porte la moustache, quand un enseignant l'appelle Julie en faisant l'appel, ou qu'il doit montrer sa carte d'étudiant pour emprunter un livre à la bibliothèque?», explique la chargée de mission diversité, égalité et handicap de l'université, Concetta Pennuto, pour justifier le choix de son établissement.

«Même si cela ne concernait qu'un seul étudiant, c'est important qu'il puisse poursuivre ses études dans les meilleures conditions, c'est une question d'égalité des chance», ajoute-t-elle.