Tunisie

Crime homophobe, un coiffeur torturé et tué

Collaboration Spéciale
Commentaires

Le corps d’un jeune homme, âgé d’une trentaine d’années et propriétaire d’un salon de coiffure pour dames au Kef, en Tunisie, a été retrouvé à son domicile, dans la nuit du 13 au 14 septembre 2017. Il a été torturé avant d’être tué.


Le corps de Salih porte plusieurs coups et blessures, notamment au cou, et des fractures au crâne.

L’association Shams, défendant les droits des homosexuels, dénonce ce crime odieux et assure que les témoignages des proches de la victime confirment qu’il s’agit d’un crime homophobe.

Notons qu’un suspect a été arrêté et, selon la même source, ce dernier faisait partie de ceux qui reprochaient à Salih son homosexualité.

«Shams exprime son extrême indignation face au sort infligé aux membres de la communauté homosexuelle en Tunisie et appelle le gouvernement à agir pour protéger les citoyens homosexuels contre cet acharnement homophobe», note l’association, qui tire la sonnette d’alarme sur les violences contre la communauté LGBT en Tunisie.

 

Source : Shams