Tunisie

Imam arrêté pour homosexualité : Un 3e homme interpellé

Reuters
Commentaires

La police a interpellé un 3e homme dans l’affaire de l’imam arrêté pour homosexualité, le 11 septembre 2017, à Mnihla (Ariana).

Une source a indiqué à Kapitalis que l’imam âgé de 46 ans entretenait des relations sexuelles avec un jeune de 22 ans et que, contrairement à ce qui a été diffusé par des médias, l’affaire n’a aucun lien avec de la prostitution.

Les 2 hommes se rencontraient fréquemment au domicile de l’imam, situé près de la mosquée où il travaillait.

La même source a ajouté qu’un troisième homme, qui lui aussi auraient eu des relations avec l’imam, a aussi été convoqué puis maintenu en détention.

L’imam, qui poursuivit sur la base de l’article 230 du Code pénal, qui interdit la sodomie, sera soumis au très controversé test anal, censé prouver son orientation sexuelle. S’il s’y oppose, la justice y verrait une présomption de culpabilité.

Il pourrait bénéficier de l’appui de l’association Shams, luttant pour les droits des homosexuels.