Télé & web

La rentrée télé chez nos voisins du Sud

Luc-Alexandre Perron
Commentaires
Star Trek : Discovery

Je commence par souligner une publicité télé de la chaîne de restaurants McDonald’s. On y a inclus un couple de lesbiennes nouvellement mariées. Un bel exemple à suivre pour les publicitaires. 

J’ai récemment vu un documentaire à la télé (durant la Fierté en fait), sur ARTV. Ça s’intitule «Tellement gay». C’est une réalisation européenne avec un fort contenu américain. On y retrace l’impact de la communauté LGBT sur la culture populaire. Et on y voit aussi les grands moments de notre histoire comme les émeutes de Stonewall à New York en 1969 et l’assassinat de Harvey Milk à San Francisco. Je n’ai pas encore réussi à obtenir une date pour la rediffusion, mais je surveille ça pour vous. Le documentaire est en deux parties d’une heure chacune. C’est vraiment captivant. Il y a des intervenants français, britanniques et américains. Donc, un large éventail d’idées, d’opinions et de récits. Notre histoire vue à travers la culture populaire dès la fin de la seconde guerre jusqu’à notre époque. On y aborde une panoplie impressionnante de musiques, chansons, émissions de télévision et événements politiques. On est à même de constater que les archivistes ont fouillé vraiment dans la mémoire collective pour dénicher tout ce dont on nous parle dans ce documentaire.
 
 
En attendant, je vous présente des nouvelles séries qui prennent l’antenne cet automne. Ce sont des émissions réalisées pour la télévision américaine, mais toutes accessibles au Québec.
 
The Good Doctor
Un nouveau drame médical, qui met cette fois-ci en vedette un jeune médecin autiste savant. Nous suivons la vie de Freddie Highmore (joué par Shaun Murphy), un jeune chirurgien pédiatrique atteint d’autisme qui après une jeunesse troublée, arrive à San José en Californie pour intégrer l’équipe médicale de l’hôpital St-Bonaventure. Émission de style classique à la E.R. avec un jeune prodige. Je crois bien que cette émission va connaître un certain succès. 
 
 
Star Trek: Discovery
Je vous ai parlé de cette nouvelle série il y a un bon moment déjà mais finalement, c’est la chaîne Space qui va diffuser au Canada cette nouvelle mouture de Star Trek. On nous présentera les nouvelles aventures de l’équipage dès le 24 septembre. Je vous avais déjà souligné qu’un personnage issu de la communauté LGBTQ ferait son apparition et aurait une présence régulière dans la télésérie. Ainsi le lieutenant Stamets (Anthony Rapp) sera ouvertement gai et plusieurs intrigues toucheront son orientation sexuelle d’une manière ou d’une autre. La série nous présentera aussi l’épouse de Sarek, l’ambassadeur vulcain qui avait épousé une humaine et qui donnera naissance à Spock, le bras droit du capitaine Kirk dans la série originale. Nous nous retrouverons donc avant l’époque de l’Enterprise et de Kirk. (10 ans auparavant pour être précis). Star Trek Discovery est la sixième série de l’univers de Star Trek. Fait original pour une fois, l’émission ne tournera pas autour du capitaine comme dans les séries précédentes mais autour du lieutenant-commandeur, donc le deuxième en ordre hiérarchique de l’équipage. CBS présentera les premiers épisodes afin d’atteindre un large public et intéresser les auditeurs. Puis les épisodes qui suivront seront présentés sur des chaînes spécialisées. Il y aura un total de quinze épisodes pour cette première saison. De plus, Michelle Yeoh (connue pour son rôle dans le film Crouching Tiger, Hidden Dragon), interprètera la capitaine du vaisseau Shenzhou, un rôle fort intéressant pour l’actrice asiatique. 
 
 
S.W.A.T.
Un autre "reboot" d’une vieille série policière. Cette fois-ci, c’est le sexy Shemar Moore (Criminal Minds) qui sera la vedette dans cette nouvelle mouture qui nous présente une équipe tactique de haut niveau avec des tireurs d’élite expérimentés. La série avait connu un grand succès dans les années 70. On se basera donc plutôt sur le film d’il y a quelques années, et non sur la série de 1975.
 
 
Law & Order True Crime: The Menendez Murders
Dick Wolf nous prépare encore des surprises avec une énième série dérivée de Law & Order. Cette fois-ci, on aura droit à 8 épisodes qui vont raconter le meurtre, l’enquête, l’arrestation et le procès des accusés. Basée sur des faits réels, la série nous fera revivre ce fait divers qui avait tant retenu l’attention du public américain. Le procès avait été diffusé à la télévision et les deux frères accusés du meurtre de leurs parents avaient causé un fort émoi auprès de la population. Cette série va donc suivre pas à pas cette histoire qui mettra en vedette Edie Falco qu’on a connue dans Les Sopranos et Nurse Jackie. Des rumeurs d’abus de la part des parents, un véritable cirque médiatique, des déclarations enflammées de la part de la défense, tout sera recréé. De plus, nous aurons droit au retour de Law & Order: S.V.U. pour une 19e saison, cet automne. Une série qui ne se fatigue jamais et qui nous a présenté de nombreux personnages LGBT au cours des 18 saisons antérieures. Cette année, Brooke Shields aura un rôle important et une présence récurrente. Tous les personnages réguliers seront de retour, principalement Mariska Hargitay, qui reprend son rôle du lieutenant Olivia Benson. Les autres policiers de l’Unité Spéciale pour les victimes, Amanda Rollins, Fin Tutuola, Dominick Carisi et le procureur Rafael Barba reprendront du service également.
 


Dynasty
Croyez-le ou non, mais Dynasty sera de retour cet automne! Oui, oui, vous avez bien lu. La série culte des années 80 refait surface. Mais il ne s’agit pas d’une suite, c’est un remake. Donc, on raconte l’histoire de la famille Carrington à partir de zéro. Tous les personnages seront de retour, évidemment interprétés par de nouveaux visages. Blake, sa femme, et ses enfants, tout le monde reviendra. Une seule exception: Sammy Jo qui était interprétée par Heather Locklear dans la version originale disparait pour laisser place à sa version masculine, Sam. En effet, dans la version originale, Steven Carrington qui est homosexuel se retrouvait bizarrement dans les bras de la nièce de Krystel. Les années ont passé et maintenant le traitement de l’homosexualité à la télévision a bien évolué. On ne pourrait accepter que le personnage gai soit soudainement «guéri» et père d’un enfant comme dans la version originale des années 80. Nous aurons donc droit à un véritable couple gai, bien que la famille demeurera probablement fortement homophobe, car il faut bien mettre du piquant dans l’émission. Pour les jeunes qui n’ont pas connu cette télésérie, disons que c’était le point fort de la semaine pour les gais et que certains bars gais arrêtaient la musique le mercredi soir afin que les clients puissent écouter la série en direct. La méchante Alexis (Joan Collins) attirait les gais, comme du miel les mouches. Une véritable bitch comme on les aime. Mais elle ne faisait son apparition qu’à la fin de la première saison. Donc, pas d’Alexis pour le moment. Elle n’arrivait que pour témoigner au procès de Blake, accusé d’avoir tué l’amant de son fils. CW nous promet que la série saura attirer encore une fois les LGBTQ avec des revirements de situations à chaque semaine. Grant Show sera le nouveau patriarche Blake Carrington, lui qu’on a connu dans Melrose Place, une autre série qui nous a donné un personnage gai ambigu à souhait. 
 
 
Survivor
Pour une 35e saison, Survivor présentera 18 nouveaux participants divisés en trois équipes au lieu de deux comme à l’habitude. L’endroit: Les îles Fidji. Sur CBS dès le 27 septembre. Habituellement, il y a toujours au moins un membre de la communauté LGBT chaque saison. Pas toujours pour les bonnes raisons en revanche. Souvent, c’est simplement pour alimenter les conversations et créer des conflits entre un gai et un homophobe. 
 
Where the bears are
Du côté du web, soulignons le début de la sixième saison de la série Where the bears are. Cette comédie est vraiment hilarante. On retrouve nos fameux amis «bears» de nouveau confrontés à un meurtre. Comme chaque saison, les copains devront enquêter sur un crime. Cette fois-ci, c’est Nelson qui est accusé d’avoir tiré à bout portant sur Toby. Vous allez vous amuser ferme avec cette websérie qui compte déjà plus de 40 millions de visionnements! Les gars sont vraiment sexy à souhait.