Étude Nord-américaine

20% des jeunes s’identifiraient comme LGBTQ

Sébastien Thibert
Commentaires
jeunes

Une étude menée par GLAAD a révélé qu’une personne sur cinq entre 18 et 34 ans          s’identifie comme LGBTQ, contre 12% de la population totale des États-Unis, alors que seulement 5% des personnes âgées de plus de 72 ans se disent LGBTQ. 

actualité octobreIl y a un écart de génération évident dans les résultats, avec les Millenniaux qui sont deux à 4 fois fois plus susceptibles d’être identifiées comme LGBTQ que leurs aînés des générations X, Y ou des Boomers. D’ailleurs 12% des Millenniaux s’identifient comme non conformes au genre, contre seulement 3% des Boomers. Le sondage a également révélé que les jeunes sont plus susceptibles de se décrire eux-mêmes comme « Alliés » de la communauté LGBTQ, avec 63% des personnes âgées de 18 à 34 ans, comparativement à seulement 39% de ces personnes de plus de 72 ans. GLAAD attribue le grand nombre de jeunes qui s’identifient comme LGBTQ à une acceptation accrue globale: « Cela pourrait être attribué à des environnements de plus en plus accueillants, dans lesquels, pour beaucoup de personnes, le rejet familial est moins fréquent, la sécurité d’emploi est moins menacée et la sécurité globale est moins une préoccupation lors du coming out. En outre, la visibilité accrue des médias a, pour la plupart, conduit à une meilleure compréhension des personnes LGBTQ, ce qui a diminué les stéréotypes et la stigmatisation qui alimentent la discrimination, rendant généralement moins difficile pour de nombreux jeunes de s’identifier ouvertement comme LGBTQ ». Même son de cloche dans le réçent sondage pan-canadien de CROP réalisé cet été pour la Fondation révélait que nous serions 13%, et parmi ce résultat, les jeunes LGBT seraient plus nombreu-es à se définir comme bisexuel-les, pansexue-les, ou encore assexuel-les, tout comme les  jeunes sont plus nombreuses à revendiquer à se dire transgenres ou encore non-binaires.