deux grandes expositions pour marquer ce moment historique

La Guilde inaugure sa nouvelle vitrine d’art contemporain canadien

L'équipe de rédaction
Commentaires
Photo prise par © M Joannette + C V Pathy (la Guilde), A Dudemaine (Terres en vues) A Fournier (Evoq architecture)
Matière incandescente
Photo prise par © Matière incandescente
Inuit Qaujimajatuqangit : art, architecture et savoirs ancestraux
Photo prise par © Inuit Qaujimajatuqangit : art, architecture et savoirs ancestraux
  • Matière incandescente
  • Inuit Qaujimajatuqangit : art, architecture et savoirs ancestraux

La Guilde a inauguré le 28 septembre dernier son nouveau centre d’art contemporain situé au 1356, rue Sherbrooke Ouest à Montréal en présence de nombreux dignitaires, artistes, collectionneurs et amateurs d’art ainsi que membres de la communauté d’affaires. Ce nouvel espace lui permet de doubler sa superficie et d’offrir une meilleure expérience à ses nombreux visiteurs. 

« Nous disposons maintenant d’un lieu à géométrie variable qui nous permet de mettre davantage en valeur les centaines d’œuvres d’artistes canadiens reconnus et émergents exposées chez nous chaque année, dont une grande partie met en lumière l’art inuit et celui des Premières Nations. Accessible aux personnes à mobilité réduite, ce nouveau laboratoire de création et d’apprentissage propice à l’innovation favorisera le rapprochement entre les artistes ainsi que les collectionneurs et le public, » a déclaré Mme Michelle Joannette, directrice générale de La Guilde.

Le nouveau centre comportera à la fois une galerie d’art ainsi qu’une boutique où un personnel qualifié saura conseiller les visiteurs lors de l’acquisition d’œuvres d’art, un espace d’exposition variable où sera présentée une grande partie de la collection de la Guilde – une des plus remarquables en art inuit au Canada – ainsi qu’un centre de documentation.

La présidente de la Guilde, Mme Constance V. Pathy a marqué de façon spéciale l’événement avec l’ouverture officielle de deux expositions majeures, soit Hot Matter | Matière incandescente et Inuit Qaujimajatuqangit : art, architecture et savoirs ancestraux. Pour l’occasion, la co-commissaire de l’exposition Hot Matter | Matière incandescente et co-fondatrice de la galerie Elena Lee, Mme Elena Lee, l’associé fondateur d’EVOQ architecture, M. Alain Fournier, ainsi que le directeur des activités culturelles de Terres en vues, M. André Dudemaine, respectivement commissaire et partenaire de l’exposition Inuit Qaujimajatuqangit : art, architecture et savoirs ancestraux étaient présents. 


Deux expositions d’envergure à voir

L’exposition collective Hot Matter | Matière incandescente accessible au public du 28 septembre au 25 novembre 2017 met en lumière le travail des artistes verriers canadiens contemporains reconnus et celui des artistes émergents les plus prometteurs en présentant les nouvelles pratiques en art verrier. Cette exposition a, pour co-commissaire, Elena Lee, une sommité dans le domaine de la diffusion de l’art verrier et co-directrice de la Galerie Elena Lee, pionnière en art verrier contemporain canadien et la première galerie représentative du mouvement Studio Glass au Canada. Des ateliers ainsi que des rencontres avec des artistes sont aussi au programme.

www.laguilde.com/matiere-incandescente-hot-matter

Présentée en partenariat avec EVOQ architecture et en collaboration avec Présence autochtone, l’exposition Inuit Qaujimajatuqangit : art, architecture et savoirs ancestraux – qui se déroule du 28 septembre 2017 au 8 septembre 2018 – est le résultat d’un concours qui a mis à contribution des artistes inuits à la grandeur du territoire Nunangat (Nunatsiavut, Nunavik, Nunavut et Inuvialuit). Cette initiative est la première du genre dans l’histoire de l’art inuit canadien. Appelés à soumettre une œuvre pour un projet d’intégration à l’architecture de la nouvelle Station canadienne de recherche dans l'Extrême-Arctique (SCREA) construite à Ikaluktutiak (Cambridge Bay), au Nunavut, les artistes ont créé des œuvres illustrant la contribution des savoirs ancestraux au développement des sciences et technologies de calibre mondial, tout en mettant de l’avant la débrouillardise et l’ingéniosité Qanuqtuurniq des peuples inuits d’hier et d’aujourd’hui. La cinquantaine de dessins et de sculptures présentent tous la même thématique : honorer le génie créatif intemporel des Inuits.

www.laguilde.com/inuit-qaujimajatuqangit

Fondée en 1906, La Guilde, galerie et institution muséale d’art canadien de marque, œuvre à la conservation, à la promotion et à la diffusion des métiers d’art. Spécialisée en art inuit et art des Premières Nations, La Guilde est un organisme à but non lucratif qui possède une collection permanente, une des plus influentes au Canada, des archives d’une richesse historique et culturelle notable, un programme éducatif à portée considérable et une galerie d'art qui rassemble les œuvres d’artistes reconnus et émergents. Située à Montréal, la Galerie de La Guilde offre à tous ses clients des pièces contemporaines de haute qualité.

LA GUILDE  1356, rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC  H3G 1K4  laguilde.com

Légende de la photo principale : de gauche à droite : Mme Michelle Joannette, directrice générale de La Guilde, Mme Constance V. Pathy, présidente du conseil d'administration de La Guilde, M. André Dudemaine, directeur des activités culturelles de Terres en vues et M. Alain Fournier, associé fondateur d’EVOQ architecture.