Indonésie

La police indonésienne arrête 58 hommes dans un sauna gai

L'agence AFP
Commentaires

Si l'homosexualité est légale partout en Indonésie, l'hostilité contre la petite communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre va croissant.


La police indonésienne a indiqué samedi avoir arrêté 58 hommes dont plusieurs étrangers lors d'une opération menée dans un sauna gai de la capitale, Jakarta, nouvelle illustration d'une campagne contre les homosexuels dans ce pays majoritairement musulman. 

Quatre Chinois et un Thaïlandais parmi les personnes arrêtées

La police a indiqué avoir mené cette opération après avoir reçu des informations selon lesquelles l'établissement était un lieu de prostitution. « Nous avons arrêté 51 personnes et sept employés pour des services pornographiques présumés », a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la police de Jakarta Argo Yuwono. Six étrangers, dont quatre Chinois, un Thaïlandais et un Néerlandais figurent parmi les personnes arrêtées.

L'homosexualité légale partout dans le pays

L'homosexualité est légale partout en Indonésie, sauf dans la province conservatrice d'Aceh qui applique la loi islamique, mais la police se fonde sur la loi anti-pornographie pour poursuivre des homosexuels. Six des personnes arrêtées encourent 6 ans de détention au titre de la loi anti-pornographie, selon la police. Les charges susceptibles d'être retenues contre les 52 autres n'ont pas été précisées.

Une homophobie grandissante dans la société indonésienne

L'hostilité contre la petite communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT) d'Indonésie va croissant. Des ministres, des conservateurs et des groupes islamistes se sont livrés publiquement à des propos homophobes. La police indonésienne avait arrêté 141 hommes dans une opération similaire dans un sauna de Jarkarta en mai.