Club Taboo

On souffle les 25 bougies !

André-Constantin Passiour
Commentaires
Club Taboo

Le dimanche 26 novembre, on fêtera en grand le 25e anniversaire de ce bar de danseurs nus. Entre le Campus qui vient de célébrer ses 33 ans cet été et le Stock qui fêtera l’an prochain son 20e anniversaire, il y a le Taboo avec son quart de siècle. Pour cette soirée-là, on va donc sortir le champagne pour la clientèle, on offrira un buffet et des cadeaux, tandis que Sasha Baga et l’inégalable Ti-Guidou, l’ancien gérant du bar, seront à l’animation ! Bien entendu, le tout en présence des charmants danseurs nus de cet établissement.

Taboo«Un quart de siècle, c’est un moment sacré pour célébrer avec des amis et des anciens clients qui sont passés à travers de tout ce qu’a vécu le Taboo», commente Gerry, qui est propriétaire du club depuis sept ans maintenant. En tout, 25 danseurs se déhanchent sur l’estrade du Taboo. Ce club a longtemps eu la réputation d’être LE bar par excellence si on voulait voir des «twinks» (des jeunes collégiens minces et imberbes). Ce n’est plus vraiment le cas, «puisqu’on a en ce moment des hommes aussi bien musclés que d’autres styles pour plaire à tous les clients», dit Gerry.
 
Si cela fait longtemps que vous n’avez pas mis les pieds dans ce bar du boulevard De Maisonneuve Est, vous devriez peut-être aller y faire un petit tour. «Depuis mon arrivée, il y a sept ans, on a procédé à des travaux majeurs si bien que le club a été rénové entièrement, cela s’ajoute aux danseurs aux styles diversifiés qui plaisent à tous les goûts qui fait qu’on a une grande clientèle de jeunes aussi maintenant», souligne le propriétaire des lieux. Et ce n’est pas fini, la section du salon V.I.P. sera rénovée également sous peu. «Il y aura continuellement des améliorations pour servir la clientèle», rajoute Gerry. Le fait d’avoir repris le concours M. Taboo, il y a quelques années, et les activités annuelles des «couples érotiques», ont suscité encore plus d’intérêt autant chez la clientèle que chez les performeurs eux-mêmes... Comment s’annonce donc l’avenir du club pour Gerry? «Ça s’annonce très bien, il y a toujours du monde, on a des bons danseurs, on va toujours plaire à la clientèle, donc je crois bien qu’on sera encore là pour un autre 25 ans!», note-t-il avec enthousiasme.
 
Mais on ne se met pas des œillères, le propriétaire du Taboo sait très bien que les nouvelles technologies peuvent être un frein à l’embrigadement des danseurs. «La nouvelle génération va plus vers la technologie, c'est pour ça que les entreprises en général sont au ralenti... Ici, c’est la même chose, c’est plus difficile, en effet, de recruter des danseurs, mais on a quand même de nouveaux et sexy danseurs...», estime Gerry qui fut barman, puis gérant du club avant de s’absenter durant quelques années pour revenir en 2010 et en faire l’acquisition. À ne pas oublier donc, le dimanche 26 novembre, cette joyeuse et amusante célébration du quart de siècle ! Un moment surement inoubliable pour les clients tout comme le personnel du Taboo!
 
Club Taboo    
1950, boulevard De Maisonneuve Est, Montréal.
T. 514-504-6161 ou www.taboobar.ca