Rénovations

Bar Campus : comme neuf !

André-Constantin Passiour
Commentaires
Bar Campus
Photo prise par © Pascal Forest
Bar Campus reno
  • Bar Campus
  • Bar Campus reno

Comme on vous en glissait un mot le mois dernier, le club Campus – qui a célébré son 333 anniversaire en août dernier – s’est totalement refait une beauté. Un décor renouvelé que l’on veut plus «glamour» et «international». Le bar avait fermé temporairement du 28 septembre au 5 octobre dernier. Ce club parmi les plus anciens du Village offre toujours environ 80 danseurs nus durant la semaine.

Si vous entrez au Campus, vous devrez peut-être vous munir de lunettes de soleil tellement le plancher est luisant ! Tout travaillé à la polyépoxide (mieux connu sous le nom de «époxy»), le plancher imite le marbre avec des vagues et des nervures, mais en plus brillant. 
 
«Après une douzaine d’années environ, je pense qu’il était temps qu’on rénove le club. Tout à été refait de A à Z. Je voulais lui donner un look plus frais, plus international, innovateur et plus ‘’glamour’’. C’est moi qui a eu l’idée du concept d’aéroport, avec des noms de villes, des indications et la vidéo (qui tourne en boucle) de l’avion ‘’Air Campus’’, avec les danseurs dans les hublots !», de commenter le propriétaire du Campus, Gary Blanchard. Les cabines privées portent justement des noms de villes internationales, de Montréal à Londres en passant par Shanghai, Barcelone et Las Vegas.
 
L’élément des plus important de l’établissement, soit la scène où se produisent ces aguichants mâles, a été entièrement refaite, avec un plancher d’époxy, un système de lumières renouvelé et des LED. Les banquettes ont été remises à neufs alors que des lumières LED ont été rajoutées aux marches et aux deux comptoirs de bar.  Les murs aussi ont été repeints en bleu, tandis que la table de billard s’est garnie d’un nouveau tapis bleu clair pour s’agencer avec la nouvelle couleur des murs.
 
C’est un ancien danseur du Campus qui a conçu une partie des décors, notamment les noms des villes, qui s’appelle Frédéric et qui est maintenant un artiste tatoueur. «C’est vraiment cool ce qu’il a fait pour le Campus, je suis très content du résultat», de dire Gary Blanchard qui a toujours un large sourire. Comme le bar, Gary est là depuis son ouverture. «C’est incroyable comment le temps passe vite, l’an prochain ce sera déjà ma 34e année au Campus!», souligne celui qui a commencé, jadis, comme danseur pour finir, plusieurs années plus tard comme propriétaire des lieux.
 
En tout temps, le Campus peut compter sur la présence de très nombreux danseurs. «De l’après-midi au soir, il y a toujours entre 15 et 20 danseurs par jour, note Gary Blanchard. Ils ont entre 19 et 30, en règle générale, et il y en a environ 80 à chaque semaine. Il faut venir voir nos Ladies’ Night, les dimanches, les danseurs s’exécutent dans de beaux spectacles et ils sont très, très sexy ! Il faut venir voir ça !»
 
Rouvert le 5 octobre, le Campus recevait toute une délégation de la ligue de hockey gaie Les Dragons, le lendemain, soit le 6 octobre. «À l’occasion de la Canada Cup, on a eu la visite d’une centaine de joueurs de Montréal et de Boston, ils ont eu beaucoup de plaisir, nous étions très heureux de les accueillir au Campus. On a terminé les travaux juste à temps, ce qui nous a permis de les recevoir ici dans un tout nouveau décor !», souligne Patrick Graveline, le gérant du Campus.
 
Club de danseurs nus Campus Montréal,
1111, rue Sainte-Catherine Est, Montréal.  
T. 514-526-3616 ou www.campusmtl.com