Pakistan

Une femme transgenre torturée et décapitée

L'agence AFP
Commentaires

Une femme transgenre a été torturée et décapitée avant que son corps ne soit retrouvé. Ce crime est le dernier en date d'une série qui atteste de la violence que subissent les personnes trans au Pakistan. 

Les autorités ont été incapables d'identifier le cadavre, qui a été retrouvé trois jours après sa mort.

Le corps de cet femme transgenre de 25 ans a été abandonné sur des terres agricoles à proximité de la ville de Peshawar, au nord-ouest du pays.

Elle a été enterrée dimanche après que ses photos et ses empreintes digitales aient été enregistrées, a indiqué un responsable de la police locale.

Il a déclaré que la police enquêtait sur la mort et essayait toujours d'identifier la victime.

Selon les données d'un recensement d'août dernier, le Pakistan compte officiellement 10.400 personnes transgenres, mais les activistes LGBT estiment qu'il pourrait y en avoir des centaines de milliers d'autres dans le pays.

Le Pakistan a pris plusieurs mesures en faveur de l'égalité pour les personnes transgenres. En 2009, le pays est devenu l'un des premiers au monde à reconnaître légalement un troisième genre en délivrant des cartes d'identité neutres. Plus tôt ce mois-ci, une université pakistanaise a offert une éducation gratuite aux étudiants trans.

Et en août, le gouvernement a présenté un projet de loi visant à protéger les personnes transgenres.

Mais malgré ces mesures, la violence et les agressions sexuelles contre les personnes trans sont encore courantes dans ce pays musulman.

Le mois dernier, deux femmes transgenres auraient été victimes d'un viol collectif dans leur propre maison. Deux autres femmes trans ont été brutalement battues lorsque cinq hommes ont fait irruption dans la maison louée par un groupe de femmes trans dans la capitale, Karachi.

Et quelques semaines plus tôt, une bande d'hommes armés a ouvert le feu sur un groupe de personnes trans. Une personne trans a été tuée dans l'attaque, qui a également été commise dans la capitale.