Harmonia

Harmonia ou le véritable respect des dernières volontés

Daniel Rolland
Commentaires
Harmonia

Le mois de novembre souvenez-vous en, est le mois des morts. C’est souvent le moment dans l’année où on a une pensée pour nos chers disparus. Et aussi parfois de voir à ses pré-arrangements

livre Chez Harmonia dont les services funéraires sont dispensés à la grandeur du territoire du Québec, vous chercherez vainement un complexe funéraire, ou une flotte de limousines. On n’en a pas. Et Solange Pelland conseillère principale et chef de bureau nous dit pourquoi. « C’est que ce sont des infrastructures qui coûtent très cher. Et fatalement le coût de gestion de tout ça va se refléter dans les tarifs. Nous on a opté pour la simplicité d’une part et on colle surtout aux désirs des familles. »  Ça s’est quand le défunt n’a pas prévu ses propres funérailles. « Par expérience, l’absence de pré-arrangements conduit souvent à des fractures familiales. Tandis que si vous avez déterminé le tout à l’avance, l’affaire est réglée et vos proches s’en trouvent soulagés. Et chez Harmonia on est d’avis que c’est quand on est vivant qu’on a besoin d’argent, pas quand on est mort. Donc pourquoi dépenser des fortunes ? » Au passage, la firme est le leader en pré-arrangements au Québec. 
 
Rituels funéraires, le Far West ?
Contrairement aux américains qui n’en sont pas à une extravagance près lorsque vient le temps d’exposer leurs morts, on a même vu l’exposition d’une tombe au Texas, une sorte de service à l’auto. Et sans descendre de voiture vous apercevez le cercueil en vitrine et vous pouvez signer un registre de convalescence en tendant la main, puis reprendre la route. «Heureusement n’en est pas là au Québec ajoute Mme Pelland. Bien que la législation soit un peu floue sur la dispersion des cendres, il reste que les gens demeurent très respectueux. Ça n’empêche pas des demandes parfois particulières. Ainsi le 2 novembre, nous organisons une dispersion des cendres  à bord d’un Cessna. Et à 4000 pieds d’altitude on répandra les cendres avec photo aérienne et certificat avec localisation GPS ». 
 
Là où vous voudrez...
De nos jours beaucoup de cérémonies funèbres se déroulent dans des complexes avec pour décorum une simple liturgie de la Parole. Chez Harmonia on aime encore se rendre à l’église si telle est la volonté de la personne disparue ou des proches. Mais encore là, tout est orchestré en conformité avec les choix de la famille. « Mais on peut organiser des cérémonies sous des chapiteaux ou n’importe quel endroit qui avait un sens pour la personne décédée. J’ai une amie, très grande lectrice, qui souhaite que la cérémonie se déroule à la bibliothèque »
signale Mme Pelland qui est dans le domaine une vulgarisatrice experte. On l’a d’ailleurs vue à Second Regard expliquer la tendance des rites funéraires actuels dans la Belle Province. Et elle confirme que la crémation l’emporte majoritairement, exactement le contraire d’il y a vingt ans. La perte d’un être cher demeurera toujours une épreuve. Mais quand on est bien encadré ça vous enlève un sacré poids sur les épaules. 
 
Harmonia 1-866 681 9797    www.harmonia.ca