Élections municipales

Une première mairesse pour Montréal

L'équipe de rédaction
Commentaires

Valérie Plante est devenue la première mairesse de l'histoire de Montréal. La chef de Projet Montréal dirigera un conseil municipal majoritaire, au sein duquel Denis Coderre ne siégera pas, le maire sortant ayant annoncé qu'il quittait la politique municipale.

Les Montréalais étaient conviés aux urnes dimanche pour élire leur prochaine administration municipale. Ils ont été 42,46% à se prononcer. Au total, 485 345 Montréalais sont allés voter alors qu’ils étaient 1 142 948 à être inscrit sur les listes électorales. 

Au-delà de sa victoire personnelle et de l'accession d'une femme à la mairie de Montréal, Valérie Plante a souligné qu'il s'agissait de l'arrivée au pouvoir de son parti, Projet Montréal. La nouvelle mairesse s'est adressée aux ordres de gouvernement fédéral et provincial, énonçant des priorités qu'elle veut réaliser, dont le développement du réseau de transport collectif et l'augmentation de l'offre de logements sociaux pour les 25 000 familles en attente à Montréal.

Le parti a enlevé 34 des 65 sièges, contre 25 pour l'Équipe Coderre. Les 6 autres sièges devraient être répartis comme suit : 3 pour l'Équipe Barbe, 2 pour l'Équipe Anjou et 1 pour Coalition Montréal. La vague de Projet Montréal a emporté 11 des 19 arrondissements, en incluant celui de Ville-Marie, que dirigera la nouvelle mairesse.

Parmi les faits marquants de cette soirée électorale montréalaise :

  • Les maires sortants de l'Équipe Coderre dans les arrondissements de Mercier–Hochelega-Maisonneuve, Réal Ménard, et de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Anie Samson, ont été défaits;
  • Sue Montgomery (Projet Montréal) a remporté une course très serrée à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce contre Russell Copeman (Équipe Coderre);
  • L'ex-chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, qui avait rejoint l'Équipe Coderre, a été défait dans le district de Saint-Jacques (qui inclus une grande partie du Village gai de Montréal) – un résultat qui ne manquera pas d'être attribué à la controverse entourant la course de formule E de juillet dernier et à ses effets sur le quartier;
  • Avec 72 % des voix, c'est le maire sortant du Sud-Ouest, Benoit Dorais, qui obtient la plus forte majorité. Il devraut devenir le prochain président du comité exécutif. Valérie PLante l’avait annoncée par voie de communiqué le 1er novembre dernier
  • Projet Montréal remporte tous les sièges du Plateau-Mont-Royal, de Rosemont–La Petite-Patrie, du Sud-Ouest et de Lachine;
  • Le taux de participation au vote electoral a été le plus bas dans l’arraondissment Ville-Marie où mons de 28% des électeurs sont allés voter  (voir plus bas pour les taux des autres arrondissements);
  • Le doyen du conseil municipal, Marvin Rotrand, est le seul élu de Coalition Montréal;
  • L'ex-parti de Mélanie Joly, Vrai changement pour Montréal, est rayé de la carte.


À lire aussi :

Réal Ménard annonce son retrait de la vie politique

Élections Montréal :  les partis se prononcent sur les enjeux LGBT municipaux

 

Taux de participation par arrondissement (Source: Élection Montréal)

  • Ahuntsic-Cartier: 47,12%
  • Anjou: 48,62%
  • Côtes-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce: 39,02%
  • Lachine: 47,33%
  • LaSalle: 39%
  • Le Plateau-Mont-Royal: 47,85%
  • Le Sud-Ouest: 40,28%
  • L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève: 53,26%
  • Mercier–Hochelaga-Maisonneuve: 44,78%
  • Montréal-Nord: 35,40%
  • Outremont: 58,30%
  • Pierrefonds-Roxboro: 36,54%
  • Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles: 42,36%
  • Rosemont–La Petite-Patrie: 50,47%
  • Saint-Laurent: 32,13%
  • Saint-Léonard: 37,55%
  • Verdun: 45,27%
  • Ville-Marie: 27,99%
  • Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension: 41,29%