Sport

Le joueur de soccer gai Robbie Rogers met fin sa carrière

Reuters
Commentaires

Le joueur de soccer ouvertement gai de LA Galaxy annonce sa retraite après une blessure et espère avoir contribué à plus d'ouverture et de reconnaissance des sportifs LGBT dans le sport.

Robbie Rogers a annoncé mardi qu'il mettait fin à sa carrière. Le joueur de 30 ans, qui a joué comme défenseur du club de première division LA Galaxy ces dernières années, peut se targuer d'une carrière professionnelle internationale de onze ans.

Rogers avait fait la Une de l'actualité en 2013 en révélant être gai. Il a été le premier joueur ouvertement gay dans une ligue professionnelle américaine. Le footballeur est en couple avec le réalisateur et producteur Greg Berlanti depuis 2013, et en février 2016, il a eu un fils né par GPA.  Se confiant sur ses fans, il a les remercié pour leur soutien au fil des ans. «Je n'oublierai jamais mon premier match [après son coming out], ce sentiment d'acceptation et de soutien en tant qu'athlète et en tant qu'homme ouvertement gai», a-t-il déclaré.

Revenant sur ses 11 années de placard, Robbie Rogers a expliqué sur Facebook avoir toujours rêvé, enfant, d'une carrière dans le soccer. «Mais adolescent, j'étais toujours été rempli de peur et de honte. Et malheureusement, l'enfant anxieux a finalement décidé en moi que la poursuite de mon rêve devait cacher une partie de moi-même et ma sexualité au monde, plutôt que de l'accepter». Mais les années les plus heureuses ont été celles «où je pouvais courir à travers le tunnel à la fin du jeu, où à l'autre bout mon partenaire et mon fils m'attendaient». «J'aurais aimé avoir le courage que tant de jeunes ont partagé avec moi au cours des cinq dernières années pour vivre ouvertement et honnêtement en tant qu'homosexuel», regrette-t-il encore.

Aujourd'hui, il reçoit des lettres d'enfants et d'adolescents qui ont été encouragés et inspirés par lui. «Grâce à ces enfants, ma plus grande fierté dans ma carrière est d'avoir contribué à créer un sport plus ouvert pour vous», affirme-t-il.