Image+Nation, festival film LGBTQ de Montréal

ARIA, la parentalité queer

Chantal Cyr , Collaboration Spéciale
Commentaires

Émilie Jouvet est une réalisatrice explorant depuis 15 ans les mouvements queer, féministes et post-porn pour ses portraits intimistes et mises en scène subversives. Ses films et vidéos questionnent et détournent les normes sociales pesant sur les discours et les représentations du désir. Dans le cadre d’image+nation on pourra voir Aria, son film abordant la question de la parentalité queer et de la construction identitaire et familiale qui en découle. 

Avec des portraits croisés, des visages penchés sur son ventre de femme enceinte, la réalisatrice dessine autant d’histoires et de réflexions autour de la maternité, de la parentalité, du désir ou non d’enfant, de la filiation, ou encore de l’enfance. Le film, tourné intégralement avec un téléphone intelligent, propose un voyage intime, des paroles sensibles, drôles ou émouvantes, tel un «album de famille» contemporain.

 

4 questions à Émilie Jouvet

Aria ne ressemble pas à vos précédents travaux de réalisation...

Mes autres films étaient plus axés sur la liberté sexuelle et le féminisme sex-positif. Aria porte sur la parentalité, mais suit le même fil rouge, c’est-à-dire le droit des femmes. Dans mes films, je m’interroge: est-ce que notre corps nous appartient ou est-ce qu’il appartient à l’État, aux institutions? Too Much Pussy, c’est un film joyeux, complètement déluré, contrairement à Aria, qui est un film plus posé. La forme diffère, mais les sujets se répondent.

Est-ce que le film est une réponse à toute la haine déversée sur les personnes LGBTI au moment du mariage pour tous, en Novembre 2012?

Pas vraiment. C’est plutôt un témoignage des épreuves que traversent les personnes LGBTI pour devenir parents. Ces parcours sont rendus d’autant plus difficiles en période de grande homophobie médiatique. C’est quelque chose de très émouvant de prendre la décision d’avoir un enfant. Tout parent se pose beaucoup de questions: est-ce que je vais y arriver, est-ce que je vais être une bonne mère…? Quand on entend certains députés parler d’enfants Playmobil ou d'enfants qui vont devenir terroristes, c’est d’autant plus difficile de mener à bien le processus.

Vous filmez, au début du film, beaucoup de salles vides, d’attente, de silence. L’esthétique est froide… C’était important de faire connaître la difficulté des procédures de PMA pour les femmes lesbiennes?

Le film est divisé en deux parties. Dans la première, silencieuse, on entend seulement le discours homophobe transmis par les médias. Les images, elles, montrent ce que vivent les femmes qui doivent partir à l’étranger pour faire des PMA, qui est rarement raconté. Je voulais montrer à quel point le processus est long et éprouvant émotionnellement. Même dans le cadre d’un couple hétérosexuel, c’est un parcours très difficile. La plupart du temps, quand on débat sur ce sujet, on invite des hommes hétérosexuels à donner leur avis. J'avais envie de donner la parole à toute la masse silencieuse de futurs parents LGBTI.

C’est aussi un film sur la parentalité au sens large?

Il y a vraiment une pression sur les femmes hétérosexuelles en couple pour avoir des enfants. Pour les autres femmes, c’est l’inverse, on leur met la pression pour que, surtout, elles n’en aient pas. La pression est des deux côtés. Cette double injonction contradictoire est complètement absurde. C’est pour ça que j’ai aussi interviewé des femmes qui ne voulaient pas avoir d’enfant. C’est important qu’on puisse choisir si on a envie d’enfant ou si on n’a pas envie, c’est vraiment un droit. C’est tellement intime, le désir d’enfant, que ça doit pas être à l'État de décider, mais aux personnes elles-mêmes.

ARIA sera présenté à Image+Nation. Pour connaître le jour, l’heure et le lieu de la représentation: image-nation.org ou fugues.com

Image+Nation 30, se tiendra du 23 novembre au 3 décembre 2017.

 

 

----------------------------------- 

L’HORAIRE COMPLET DU FESTIVAL Image+Nation 30

 

JEUDI 23 novembre 

  

VENDREDI 24 novembre

 

SAMEDI 25 novembre 


DIMANCHE 26 novembre

 

LUNDI 27 novembre

  

MERCREDI 29 novembre 

 

JEUDI 30 novembre

 

VENDREDI 1 décembre


SAMEDI 2 décembre

 

DIMANCHE 3 décembre