Toronto

Morts et disparitions : la police de Toronto veut rassurer les résidents du quartier gai

Ici Radio-Canada
Commentaires

La police de Toronto a fait le point vendredi sur trois enquêtes qui suscitent des inquiétudes chez les résidents du quartier gai au centre-ville de Toronto. Le chef Mark Saunders a aussi dit avoir lancé un examen interne des procédures dans les affaires de disparition pour « voir ce que nous pouvons améliorer ».

La police de Toronto a assuré que rien ne prouve que les trois affaires soient liées ou qu'il y ait un tueur en série dans le quartier Church-Wellesley.

Elle a aussi affirmé y avoir renforcé sa présence et ses patrouilles pour rassurer les membres de la communauté.

Tess Richey, 22 ans, a disparu la semaine dernière après une soirée avec une amie et a été retrouvée morte par sa mère quelques jours plus tard.

Sa mort avait d’abord été jugée accidentelle, mais après une autopsie, les autorités ont découvert qu’elle avait été étranglée et l'ont requalifiée en homicide.

Le service de police de Toronto affirme être à la recherche d'un suspect : un homme mince à la peau claire.

Les policiers refusent toutefois pour l'instant de dévoiler l'enregistrement vidéo sur lequel on pourrait l'apercevoir en compagnie de Tess Richey, alors qu'ils se dirigeaient près de l'endroit où son corps a été retrouvé.

La police a aussi fait le point sur la mort d’Alloura Wells, une femme transgenre qui avait disparu au mois de juillet.

Son corps a été retrouvé dans un ravin de Toronto le 5 août et formellement identifié au début du mois.

Des proches d’Alloura Wells ont dit avoir eu l’impression que la police n’avait pas pris sa disparition au sérieux parce qu’elle était une femme transgenre qui vivait et travaillait dans la rue.

La police enquête également sur la disparition de deux hommes, Andrew Kinsman et Selim Esen, dans le cadre du « Project Prism ». Leur disparition avait suscité des inquiétudes dans le village gai sur l’utilisation d’applications de rencontres.

Andrew Kinsman a disparu en juin et Selim Esen en avril.

 

SOURCE : Ici Radio-Canada