Jusqu’au 3 janvier

Phantasma

André-Constantin Passiour
Commentaires
expo

Robin Simard fait de la photographie depuis les années 1990.

Il nous présente ici sont projet photographique intitulé Phantasma. Originellement, son inspiration prenait sa source dans l’idée de réaliser des photographies dédiées à un certain esthétisme du corps féminin, mais l’artiste s’est laissé prendre dans les filets de scénarios de plus en plus audacieux, impudiques, subjectifs, contraires à son objectif. Vulnérable et enchevêtré dans ce processus, des émotions profondément différentes apparaissent. L’inconscient prenant le pas sur les scénarios imaginés et imaginaires, le sujet se déforme, se transforme, naît ! «Je croyais photographier un corps et j’ai maintenant conscience de n’avoir vu qu’une image offerte à l’esprit», commente Robin Simard qui a commencé à faire de la photo dès l’enfance, alors qu’il était au Saguenay, il prenait alors des clichés de lacs et de rivières. Dans les années 1980, il poursuit sa passion par des études en photographie au Collège de photographie Marsan, à Montréal. Il fonde ensuite son studio et se spécialise dans les projets pour l’industrie des cosmétiques. 
 
Robin Simard présente l’expo PHANTASMA à la 
Galerie Carte Blanche, 1853, rue Amherst, www.robinsimard.com