Télé

Il fait froid, on reste à la maison et… on regarde la télé

Luc-Alexandre Perron
Commentaires
 Hubert et fanny

Bonjour chers amis lecteurs et lectrices. L’hiver est arrivé et on en a pour un bon bout avant que la chaleur nous revienne. Janvier s’avère souvent long et pénible à moins d’être amateur de sports d’hiver. Il est donc de mise de rester à la maison et de s’installer devant son téléviseur. Je vous propose, encore ce mois-ci, des émissions qui pourront combler vos froides soirées.

Avant tout, je tiens à souligner que la série House of Cards, qui mettait en vedette Kevin Spacey et dont on avait annoncé la production de la sixième et dernière saison a été mise sur la glace suite aux allégations d’inconduite sexuelle de la part de Spacey. On attend toujours la décision du réseau afin de déterminer si la suite de la saison sera réalisée ou tout simplement annulée. Il semblerait qu’on ne connaîtra jamais ni la suite, ni la fin de la série.
 
American Idol. La recette avait commencé à s’user d’année en année. Mais le réseau FOX semble convaincu que le public sera au rendez-vous pour une nouvelle saison de la téléréalité. Évidemment, ce qui attire une audience fidèle, c’est la période des auditions. On y voit le meilleur et le pire. On y a aussi découvert de grandes voix et de grands artistes au cours des ans. Il n’y a qu’à penser à Adam Lambert, qui a fait son coming out en tant qu’homme gai dès le concours terminé. Il  parcourt maintenant le monde avec la tournée du groupe QUEEN. Il avait terminé deuxième, plusieurs personnes ayant suggéré que l’homophobie avait joué car il était clair pour bien des gens que Lambert était gai. Le vote populaire aurait été biaisé en sa défaveur. Bizarrement, il a connu plus de succès que le gagnant de cette saison. Ryan Seacrest, le métrosexuel des métrosexuels sera de retour à l’animation. Plusieurs invités spéciaux se joindront au jury au cours de la saison. 
 
For the people. ABC se lance dans la course et produit une série dramatico-légale, tentant de surpasser les séries culte de Law & Order et Law & Order S.V.U. présentées sur NBC.  L’histoire se déroule à la Cour Fédérale à New York. On suit de nouveaux gradués en droit qui soit défendent, soit accusent les criminels. Les choix de prendre une part ou une autre relèvent des antécédents de ces jeunes avocats ambitieux. Il va sans dire que leur vie personnelle aura un impact direct sur leurs choix de vie professionnelle. Une série dramatique qui vaut la peine qu’on s’y attarde. Cette émission est un produit de Shonda Rhimes qui nous a donné Grey’s Anatomy (où il y a quelques personnages LGBT). Donc, on peut s’attendre au meilleur de ce que la télévision a à nous offrir.
 
Roseanne. Aussi incroyable que ça puisse paraître, Roseanne sera de retour à la télévision avec toute la distribution originale. Et petite anecdote, deux comédiennes avaient interprété la fille aînée de la famille. On nous annonce que les deux comédiennes auront un rôle dans la comédie!  Cette série s’était attiré un large public LGBT en présentant plusieurs personnages gais au cours des ans, alors que les réseaux étaient encore frileux à l’idée d’inclure un gai ou une lesbienne dans la distribution de leurs émissions. Roseanne avait même embrassé une femme lors d’un épisode qui avait fait  fureur. Plusieurs séries refont surface, pensons à Will & Grace, après des années d’absence à la télévision. Il faudra voir si après plus d’une dizaine d’années, la magie opérera encore entre la famille  Connor et le public, car le «white trash» me semble un peu obsolète.
 
 Roseanne
 
Love, Lies & Records. Présentée par BBC One, cette série raconte l’histoire d’une femme qui tente par tous les moyens de se sortir de sa vie pathétique. Au cours de la série, une collègue de travail annonce qu’elle est transgenre. La réaction de l’entourage varie grandement. De plus, on assiste à une magnifique cérémonie d’un mariage gai. D’ailleurs, plusieurs personnages appartiennent à la communauté LGBTQ. L’actrice Ashley Jensen campe le rôle  principal de Kate Dickenson d’une manière très juste. On y croit vraiment. Une bonne série à voir.
 
 Love, Lies & Records
 
Belles Sœurs. Adaptée musicalement, l’œuvre de Michel Tremblay est intemporelle. Mise en scène par René-Richard Cyr etsur un livret musical de Daniel Bélanger, on se retrouve  à la fin des années 60, dans une cuisine d’un  logement du Plateau Mont-Royal, où Germaine Lauzon vient de gagner un million de timbres-prime. Ses sœurs, sa belle-sœur et ses amies sont invitées à coller des timbres afin que Germaine puisse acheter tout ce qu’elle voudra dans un catalogue. Les femmes, jalouses, volent sans remords les livrets de timbres sans que Germaine ne s’en rendent compte. La visite inattendue de Pierrette Guérin, la sœur bannie de Germaine viendra troubler la réunion. Belles-Sœurs nous présente des femmes qui commencent à se rendre compte qu’elles valent plus que le petit pain pour lequel elles semblent être nées. Chacune à leur tour, elles  racontent un pan de leur vie. La musique et les chansons tirées des monologues de la pièce nous font comprendre le désarroi qui les habitent. Présentée sur ARTV, la pièce musicale vaut le détour. Ne serait que pour découvrir la puissance des mots de Michel Tremblay et son œuvre-phare, une tragédie des temps modernes.  René-Richard  Cyr a réussi une mise en scène magistrale. Et les chansons rendent  bien la profondeur des monologues. La distribution compte Marie-Thérèse Fortin, Guylaine Tremblay, Maude Guérin et Janine Sutto, on ne peut pas se tromper avec un tel casting.
 
Belles Sœurs
 
Hubert et Fanny . Présentée sur les ondes de Radio-Canada (ICI), cette série raconte comment un hold up va bouleverser la vie de deux individus qui n’avaient, au départ, aucun point en commun. Richard Blaimert nous revient avec cette nouvelle série, lui qui nous avait donné la superbe Nouvelle Adresse. Son nom est gage de succès. Hubert est un tatoueur, peu préoccupé  par  la fidélité, il butine à gauche et à droite. À l’opposé, Fanny est une femme fidèle mais peu capable de distinguer la différence entre le travail et la vie privée. Elle est en relation depuis de nombreuses années. Ils n’ont donc rien en commun. Pourtant, un incident les mettra en contact. Ils seront pris tous les deux lors d’un vol à main armée. Cette situation stressante les poussera à vouloir se revoir à nouveau. Plusieurs grands noms partagent le générique : Marc Messier, Fanny Mallette, Anne-Marie Cadieux. Quel impact aura cette attirance. Est-ce qu’Hubert tentera la fidélité? Et au contraire, Fanny décidera-t-elle de tromper son chum? Voici une dramatique qui fera jaser!
 
L’accident. C’est rare que je vous parle de séries françaises mais celle-ci vaut le détour. Nous sommes en Bretagne et un accident de la route a fait une victime. L’autopsie révèle que la personne avait un taux élevé d’alcool dans le sang. De plus, sa voiture est stationnée dans le sens inverse de la circulation. Pourtant son conjoint n’y croit pas. Il entame alors une enquête pour découvrir ce qui s’est vraiment passé. Il va sans dire que les habitants du petit village où s’est déroulé l’accident répandent diverses rumeurs au sujet du couple. Lentement mais surement, Gabriel découvrira la vérité sur ce qui s’est réellement passé.
 
Avant de vous quitter, je vous parle de mon coup de cœur de l’an dernier et qui revient en ondes: Lâcher Prise avec Sophie Cadieux dans le rôle de la pauvre Valérie, à qui tout arrive. Chaque épisode lui apporte une nouvelle tuile qui lui tombe sur la tête. Elle a toujours l’air d’être dépassée par les événements.  Peu importe ce qu’elle décide, on sait que ça va mal tourner pour elle. Qui sait ce qui l’attend! Quelle superbe comédie! Sylvie Léonard dans le rôle de sa mère totalement narcissique qui bitche Kevin, le nouveau chum de son ancien gendre, vole souvent la scène. Vous allez rire c’est certain. Les répliques sont acerbes et juteuses à souhait.  Même que les commentaires homophobes de la part de la belle-mère sont drôles. Il faut avouer que c’est rare, mais dans ce cas-ci, ça passe facilement et l’on constate que les auteurs s’en sont données à cœur joie pour écrire de telles mesquineries. Le couple gai s’intègre  parfaitement dans l’entourage de Valérie.  Quel heureux retour! Allez-y, lâchez prise et syntonisez SRC, vous ne serez pas déçus.
 
Je termine en vous souhaitant de très joyeuses fêtes! Joyeux Noël et Bonne Année 2018! On se reparle à la fin janvier 2018 avec une nouvelle liste d’émissions de télé.