Jodie Foster sur les scandales d’agressions sexuelles à Hollywood

«Il faut que l’on entende l’autre côté»

Yannick LeClerc
Commentaires

En entrevue pour CBS cette semaine, l’actrice et réalisatrice de renommée mondiale s’est exprimée sur le mouvement #MeToo et les allégations d’agressions sexuelles et de mauvaises conduites dans le milieu du cinéma.

Jodie Foster a appelé à la «vérité et la réconciliation» tout en louant ce mouvement et ceux qui l’ont fait naître: 

«C’est un moment de l’histoire extraordinaire et, vous savez, afin de rendre la justice, je pense que nous avons besoin de plus de dialogue et d’un dialogue bien plus complexe.»

«Ce moment est nécessaire et j’ai hâte de voir ce qu’il va se passer par la suite, comme pour tous les mouvements de justice sociale.»

Elle a ensuite dit qu’elle pensait vraiment que si l’on voulait changer les normes quant à notre vision des agressions sexuelles, il fallait écouter le point de vue des accusés : 

«Je pense que nous attendons tous de savoir comment en guérir, et nous voulons entendre ces voix. Nous voulons entendre l’autre côté aussi, afin de vraiment changer les choses.»

L’actrice a cependant été critique envers les sites web qui répertorient les “prédateurs sexuels” ainsi que les réactions démesurées que peuvent engendrer certaines allégations : «La justice sur Twitter n’est pas le bon chemin à prendre », a-t-elle déclaré.

Jodie Foster, qui a fait la une des journaux dans le monde en 2013 lorsqu’elle a ouvertement osé discuter de son orientation sexuelle, donnait cette interview dans le but de promouvoir la nouvelle saison de la série Black Mirror (dont elle a réalisé des épisodes) de Netflix, qui a fait la part belle aux personnages LGBT.