Sport

Le drapeau arc-en-ciel pourra flotter dans les gradins durant la Coupe du monde 2018 en Russie

L'équipe de rédaction
Commentaires

Après avoir laisser planer le doute, la Russie affirme maintenant que les fans de football LGBTQ seront autorisés à brandir des drapeaux arc-en-ciel lors de la Coupe du monde de 2018. Toutefois, les marques d’affection homosexuelle ne sont pas conseillées dans certains endroits.

Alexei Smertin, un ambassadeur de Russie pour la Coupe du Monde, a répondu à des questions sur la possibilité pour les membres de la communaiuté LGBT d’agiter le drapeau arc-en-ciel dans les stades durant la Coupe du monde qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet l’année prochaine.

Pour rappel, la Russie a adopté une loi pour l’interdiction de la « propagande homosexuelle » qui a été utilisée pour réprimer pratiquement toute forme de solidarité avec la communauté LGBTQ. À titre d’exemple, un activiste contre le VIH/sida a été condamné à une amende de 870 dollars en septembre pour avoir publié sur Facebook des articles de presse sur des sujets gais.

 

Smertin prétend cependant que la législation n’affectera pas les jeux. « Il n’y aura certainement pas d’interdiction de porter des symboles arc-en-ciel en Russie », a-t-il déclaré à The Guardian. «Il est clair que vous pouvez venir ici et ne pas être condamné à une amende pour avoir exprimé des sentiments. La loi concerne la propagande envers les mineurs. Je ne peux pas imaginer que quelqu’un va aller dans une école et la propager ainsi aux enfants.»

FARE, l’organisation antidiscrimination qui a récemment mis en garde contre les marques d’affection en public durant la Coupe du monde, a applaudi ses propos. «Il donne des assurances et c’est tout ce que les gens veulent», a déclaré Piara Powar, directeur exécutif du groupe anciennement connu sous le nom de Football Against Racism in Europe. «Les gens veulent savoir qu’ils peuvent venir ici en toute sécurité, qu’ils seront protégés, qu’ils sont voulus.

 

«Le guide que nous avons conçu conseillera aux homosexuels d’être prudents dans tout endroit qui n’est pas considéré comme accueillant pour la communauté LGBTQ », a déclaré M. Powar dans une interview précédente. « Si vous avez des fans Gays marchant dans la rue se tenant par la main, font-ils face à un danger ? Cela dépend de la ville dans laquelle ils se trouvent et de l’heure ».

Les fans de football Gays ont raison de s’inquiéter de leur sécurité dans un pays où les droits LGBTQ sont extrêmement médiocres. Depuis que la loi sur la propagande a été adoptée en 2013, le nombre de crimes de haine contre les personnes gaies et les trans a doublé. La Russie a tenté de bloquer les protections qui empêcheraient la discrimination contre la communauté LGBTQ pour les prochains Jeux olympiques d’hiver de Corée du Sud l’année prochaine. Elle a été rejointe par l’Égypte dans cet effort, mais La tentative n’a pas réussi. Lorsque la Russie a accueilli les Jeux olympiques d’hiver à Sotchi il y a trois ans, le président Vladimir Poutine a affirmé que les LGBTQ ne feraient pas l’objet de discrimination tant qu’elles « laissaient les enfants en paix ».