17 février

Près d’une vingtaine de hits de la diva

André-Constantin Passiour
Commentaires
jimmy morre
Photo prise par © Pascal Forest

Après la Saint-Valentin, soit le 17 février 2018, Jimmy Moore montera sur les planches de la salle du Gesù pour présenter un tout nouveau spectacle. Dès 20h ce soir-là, Moore s’attaquera aux tournées légendaires de Madonna, soit les Blond Ambition Tour et Confessions Tour. Cela remémorera plusieurs souvenirs aux aficionados de cette méga star mondiale…

Tel un opéra, cet événement comprend deux actes : soit le Blond Ambition Tour en 1ière partie et le Confessions Tour en second lieu. En tout, on retrouvera près d’une vingtaine de succès de Madonna : de Vogue, Like A Prayer et Hung Up à Lucky Star, Open Your Heart ou encore Live To Tell. Douze danseurs entoureront Jimmy Moore pour l’occasion et «une grande partie d’entre eux sont nouveaux, ce qui est merveilleux et très motivant», souligne-t-il.
 
«Nous sommes en rodage en ce moment ! Je suis disons très fier de moi car c’est moi qui a mis en scène, produits et chorégraphié le show à 95% ! Je n’avais pas fait ça depuis ma première production de Michael Jackson et le résultat sera épatant !», de commenter Jimmy Moore. Évidemment, comme tout spectacle qui se respecte, on a procédé à des modifications pour qu’il soit encore meilleur : «J’ai ajouté la scène iconique de Like A Virgin avec le lit dans le segment Blonde Ambition. Cette scène avait provoqué un tollé et presque mené à l’arrestation de Madonna à Toronto à l’époque. Bref, un ajout très excitant !».
 
«Durant le temps des fêtes, j’ai littéralement réalisé que cette année marquait mon 20e anniversaire de carrière ! J’ai débuté le 11 octobre 1998 en personnifiant Madonna. Lorsque je m'en suis aperçu, j’étais — comme on dit en québécois —  sur le cul, se rappelle cet artiste, en rigolant. Je suis tellement heureux de mon parcours. Je suis resté fidèle à moi-même. Comme je ne suis résident nulle part depuis quelques temps, pourquoi ne pas investir chez moi ? J’aimerais ainsi peut-être ouvrir mon cabaret d’ici 2020. À moins qu'un poste de résidence ne s'ouvre à moi ? On verra bien…»
 
Si les spectacles à Montréal et au Québec satisfont Jimmy Moore, celui-ci rêve à quelque chose de plus gros encore, peut-être «un show à Las Vegas, une résidence en casino, une tournée demeure toujours des idéaux professionnels. Je vais continuer à travailler fort assurément».
 
En attendant, il paraît que la vente des billets est très bonne, pour la section VIP à 100$, les billets sont pratiquement écoulés ! «Plus de 200 billets ont trouvé preneur en date du Jour de l’An», rajoute-t-il.
 
Et que nous réserve-t-il pour 2018 ? Y aura-t-il d’autres prestations majeures ? «D'autre gros shows sont à venir, il faudra être au Gesù pour tout connaître avant tout le monde. Il faudra aussi consulter ma page Facebook ou mon site web. […] Peu importe, je suis juste heureux d’être en vie, en amour, marié, en santé et de  faire ce qui me rend heureux dans la vie», de conclure Jimmy Moore.
 
Dès 20h à la salle du Gesù, 1202, rue De Bleury, Montréal. Billets : 4 prix, VIP 100$ (accès arrière scène + cadeau spécial), 60$, 40$ et 30$ (plus frais). Réservations : à la billetterie du Gesù, et sur les sites www.jimmymoore.ca ou legesu.com.