Sur TOUTtv

Rendre visible l'invisible avec Féminin / Féminin, saison 2

Julie Vaillancourt
Commentaires
Rendre visible l'invisible

De par son caractère pionnier, Féminin/Féminin soulève la question de la représentation du lesbianisme au petit écran. Quels sont les défis de mettre en scène ou d’incarner «l’invisible»?

Chloé Robichaud :
On pourra jamais plaire à tout le monde, ça je l’ai compris. C’est pas tous qui vont s’identifier. J’ai essayé de faire en sorte de proposer une diversité d’expériences, d’enjeux, à travers ce groupe d’amies, une dizaine de personnages. Comme la saison 1, je voulais présenter l’homosexualité sous un jour positif; si quelqu’un en questionnement regarde la série, sentir qu’il pourra être heureux, avoir un cercle d’amies, être accepté dans sa communauté, etc. Impliquer la communauté dans le projet est important. Il y a un épisode où les personnages font une levée de fond pour le GRIS et nous avions une cinquantaine de bénévoles de l’organisme présents. C’est un organisme qui a eu un impact positif pour moi lorsque j’étais au secondaire, alors il a une place spéciale dans mon coeur. 
 
Macha Limonchik :
J’étais heureuse d’être la « vieille » de l’équipe, mais je voulais que les lesbiennes plus âgées, comme les membres du GRIS Montréal, trouvent que je fais une bonne job, je ne voulais pas leur faire honte! D’ailleurs, quand j’ai commencé comme porte-parole au GRIS il y a 9 ans, il avait beaucoup moins de lesbiennes; c’était plus difficile d’en recruter comme bénévoles. Maintenant, c’est moitié/moitié et les jeunes s’impliquent et s’affichent davantage. 
 
Sarah-Jeanne Labrosse :
C’est certain que je me suis faite la réflexion (que j’allais incarner une réalité qui existe, mais qu’on voit rarement). Ca ne change pas ma façon d’aborder le projet. Par contre, ça m’emballe! J’aime aborder des thèmes qu’on voit peu. C’est Chloé qui porte ça à bout de bras; elle met de l’énergie dans chaque plan et possède un oeil esthétique rare. 
 
Au Québec, la deuxième saison de Féminin/Féminin, est disponible sur tou.tv à 
En simultanée, en France, sur Studio 4. 


pride