Russie

Un homme transgenre russe arrêté pour avoir commandé de la testostérone

L'agence AFP
Commentaires

En Russie, un homme transgenre a été arrêté pour avoir commandé de la testostérone. il a été arrêté alors qu'il receptionnait son colis à la poste.

Vladislav commandait des hormones sur un site d'e-commerce basé en Biélorussie depuis 18 mois sans aucun problème. 

Mais quand il est allé chercher ses hormones à la poste en novembre de l'année dernière, il a été arrêté par deux douaniers.

"Ils se sont présentés et ont dit qu'ils avaient reçu une information à mon sujet selon laquelle je recevais quelque chose d'illégal par la poste", explique Vladislav. 

"Je ne savais même pas que c'était interdit", a-t-il ajouté, précisant avoir indiqué aux deux officiers: "Je suis transgenre, et j'en ai absolument besoin".

Après s'être vu confisquer son colis, Vladislav a été interrogé et malmené. Les autorités le soupçonnaient visiblement d'être un athlète prenant des médicaments pour améliorer ses performances ou une personne voulant introduire des drogues en Russie pour les vendre au marché noir.

Vladislav a été arrêté en vertu de l'article 226.1 du Code pénal russe. 

Depuis 2007, la testostérone qu'il commandait était classée parmi les substances prohibées.

S'il est reconnu coupable, il encourt une peine d'emprisonnement de trois à sept ans assortie d'une amende pouvant aller jusqu'à un million de roubles.

Le groupe d'activistes transgenres, Coalition Trans, s'est exprimé contre cette interpellation. "Les poursuites pénales contre une personne trans qui a besoin de soins médicaux sont inhumaines et inadaptées aux normes juridiques internationales", estime-t-elle.

Obtenir une reconnaissance légale de changement de genre en Russie est un processus long et stressant.