Croatie

Un livre sur l'homoparentalité brûlé en public suscite l'indignation

L'agence AFP
Commentaires

Une plainte a été déposée après que les organisateurs d'un carnaval en Croatie ont publiquement brûlé la réplique d'un livre pour enfants consacré à l'homoparentalité.

Devant des centaines d'enfants et de parents, une maquette de « Familles arc-en-ciel » a été brûlé dimanche, à Kastela près de Split, sur la côte Adriatique, dans le sud du pays.

Cet acte est « une incitation publique à la violence », ont dénoncé diverses associations, qui ont porté plainte auprès du parquet national.

Membre du parti au pouvoir, le HDZ (droite), le maire de Kastela, Denis Ivanovic, a expliqué aux médias locaux que « la municipalité n'est jamais intervenue dans les décisions des organisateurs ».

La tradition du carnaval prévoit de brûler ce qui se rapporte au Mal, a expliqué l'élu, rejetant la responsabilité sur les organisateurs.

« On ne peut pas élever les enfants avec de tels exemples, quand la haine, l'exclusion, la mise à feu de livres, sont considérées comme des solutions », a dénoncé la ministre de l'Éducation Blazenka Divjak.

Cet ouvrage a été publié en janvier par l'association « Familles arc-en-ciel », qui réunit des personnes LGBT ayant ou souhaitant avoir des enfants.

Un groupe catholique, Vigilare, proche du clergé croate, a dénoncé le livre. Près de 90% des 4,2 millions de Croates se disent catholiques et le clergé y campe majoritairement sur des positions très conservatrices.

Membre de l'Union européenne depuis 2013, la Croatie a toutefois graduellement amélioré les droits des homosexuels.

Depuis 2014, les couples de même sexe peuvent conclure des contrats « de partenaires de vie » qui leur donnent les mêmes droits que les couples hétérosexuels, sans toutefois inclure celui à l'adoption. Ces dossiers sont gérés au cas par cas par l'administration.