Village

L’ancien complexe Bourbon disparaît pour laisser place à un nouveau projet

Yves Lafontaine
Commentaires
Bourbon
Photo prise par © Yves Lafontaine
Bourbon
Photo prise par © Yves Lafontaine
Bourbon
Photo prise par © Yves Lafontaine
  • Bourbon
  • Bourbon
  • Bourbon

La démolition du Complexe Bourbon, qui abritait jadis le restaurant Club Sandwich et une multitude de bars, dont le mythique La Track, a débuté début février et se poursuit chaque jour quand la météo le permet. Construit au début des années 1990, et laissé à l’abandon depuis 2014, le complexe Bourbon devrait laisser place à un nouvel édifice de plusieurs étages signé par l’architecte Christian Thiffault.

Pour aller de l’avant, le projet Le Bourbon nécessite des modifications au plan d’urbanisme, faisant passer la hauteur de construction permise de 16 à 35 mètres, ce qui augmenterait la densité du site. La demande de permis de construction est à l’étude. 

Notons que si la plupart des bâtiments du secteur ont pour la plupart deux ou trois étages, quelques édifices à proximité — dont celui de TVA, l’édifice résidentiel ou l’on trouve le sauna Oasis au rez-de-chaussée, ainsi que la tour résidence pour anciens combattants sur Plessis, entre Sainte-Catherine et De Maisonneuve), ont des hauteurs semblables ou supérieures à la hauteur demandée dans la dérogation.

Si la demande de permis et acceptée, le bâtiment cédera sa place à un édifice d’au maximum 35 mètres de haut, avec plus de 80 appartements locatifs. On y l’on trouverait des commerces au rez-de-chaussée, des espaces à bureau au 2e étage et plus de 70 espaces de stationnement sont prévus au sous-sol. 

Christian Thiffault

Rappelons que le Complexe Bourbon a eu une importance dans l’histoire du Village et est associé à l’époque des complexes qui ont vu le jour dans les années 1990. Malheureusement, l’édifice était maintenant délabré. Quand il a été acquis par le propriétaire, il était déjà assez vétuste. Sur le plan de la construction, ç’a été fait de façon, disons, artisanale.»

Depuis la mort, en 2008, de Normand Chamberland, l’homme qui avait bâti ce complexe dans les années 90, le chiffre d'affaires du Complexe Bourbon avait lentement périclité et la fermeture du bar Tools (dans ce qui avait été auparavant le populaire bar La Track), avait rendu le modèle économique de moins en moins rentable pour les propriétaires de la bâtisse. Avec la fermeture du Complexe Bourbon en 2014 (moins d’un an après celle du Drugstore en 2013), c'est une autre page d'histoire qui se tournait dans le Village, celle de l’ère des méga-complexes qui avait été l’héritage immobilier de Normand Chamberland qui s’était inspiré de ses voyages à Las Vegas pour donner à ses édifices clinquant et thématiques.