Jeux olympiques

Eric Radford, le premier athlète masculin ouvertement gai à gagner l'or aux Jeux olympiques d'hiver

L'équipe de rédaction
Commentaires
Eric Radford
Photo prise par © Eric Radford
Irene Wurst
Photo prise par © Irene Wurst
Eric Radford et Adam Rippon
Photo prise par © Eric Radford et Adam Rippon
  • Eric Radford
  • Irene Wurst
  • Eric Radford et Adam Rippon

À Pyeongchang, le montréalais d’origine ontarienne Eric Radford est devenu le premier sportif ouvertement gai de l’histoire à remporter une médaille d'or à des Jeux olympiques d'hiver.


«J'ai l'impression que je vais exploser de fierté», a tweeté l'athlète quia remporté l'or dans l'épreuve de patinage artistique par équipe après que lui et sa partenaire Meagan Duhamel aient magnifiquement patiné.

Rappelons que lors des mois précédant les Jeux olympiques de Sotchi en 2014, le patineur artistique canadien Eric Radford s’était demandé s'il devait révéler publiquement son homosexualité. Il était inquiet que ses performances se retrouvent dans l'ombre de ses révélations, il ne voulait pas que cela devienne une distraction pour lui durant les Jeux d'hiver.

Dans un reportage d'ESPN, Radford a mentionné que sa décision de révéler publiquement son homosexualité après Sotchi n'avait pas été facile à prendre. Il avait des doutes et était inquiet de la réaction de ses commanditaires. Mais sa perspective a changé lorsqu'il s'est mis dans la peau d'un jeune qui avait «peur de poursuivre ses rêves» et qui n'avait pas de modèle.

Maintenant âgé de 33 ans, Radford est fiancé avec le patineur artistique espagnol Luis Fenero. Tous les deux demeurent à Montréal et avaient posé en couverture de Fugues, en février 2017.

Eric Radford a suivi les traces du plongeur australien Matthew Mitcham, qui avait remporté, en 2008, une médaille d'or aux Jeux olympiques d'été de Beijing.

 

D’autres sportifs ouvertement gais remportent des médailles

De son côté, le patineur ouvertement gai Adam Rippon a marqué l'histoire de l'équipe américaine en remportant une médaille de bronze.

La patineuse de vitesse Ireen Wurst, quant à elle, a gagné l’or, lundi, dans le 1500 mètres et l’argent dans le 3000 mètres. Elle a également des chances de remporté une médaille dans le 1000 mètre. À date, elle a remporté 10 médailles olympiques. Elle est l’athlète des Pays-Bas la plus décorée de l’histoire et une des rares à avoir compétionné, à la fois dans des olympiques d’hiver et d’été.