Enquête américaine sur la sexualité

13 % des homosexuels auraient des rapports sexuels anaux au quotidien

L'équipe de rédaction
Commentaires

Cinq hommes homosexuels sur six pratiquent le sexe anal au moins deux fois par an. C'est l'une des conclusions d'une enquête réalisée par Bespoke Surgical, une clinique privée de New York.

La clinique a mené un sondage en ligne sur les pratiques sexuelles de plus de 600 Américains - des hommes qui se disent homosexuels et des femmes qui s'identifient comme hétérosexuelles.

L'une des premières questions posées portait sur la position sexuelle préférée de la personne pour le sexe anal. Fait intéressant, la répartition n'est pas égale parmi les trois options. Les données ont révélé qu'une proportion plus importante des hommes gais disent préférer être top ou actifs (39%), suivis par les versatiles (33%), puis par les bottom ou passifs (29%).

39% des hommes homosexuels disent avoir des relations sexuelles anales deux fois par semaine et 24% deux fois par mois. 13% déclarent avoir des rapports sexuels anaux tous les jours. En d'autres termes, 5 hommes homosexuels sur 6 ont des relations anales au moins quelques fois par an. Seulement 1 sur 6 sont sont une relation sexuelle moins d'une fois par an. 

Sans surprise, la pratique est beaucoup plus populaire chez les gais que chez les femmes hétérosexuelles. Selon l'enquête, 56 % d'entre elles ont déclaré avoir ce type de pratique moins d'une fois par an. Et une femme sur quatre dit avoir des rapports sexuels anaux au moins quelques fois par mois. Ce résultat diffère de ceux d'une enquête réalisée via le portail allemand gay.de, publiée l'année dernière, dont il ressortait qu'il y avait beaucoup plus d'hommes gais qui préféraient être passifs qu'actifs.

L'utilisation du préservatif a été également testée dans cette enquête. 37 % des rapports sexuels anaux se pratiqueraient toujours avec un préservatif, 21 % parfois et 16 % jamais.