Les Impatients s’expose au MBAM jusqu'au 1er avril

CRÉER POUR S’AIMER

Étienne Dutil
Commentaires

Depuis plus de 25 ans, l’organisme Les Impatients aide les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale en puisant dans la force de l’expression créatrice. Le MBAM s’est engagé, pour une deuxième année, à soutenir cette mission en mettant à leur disposition ses collections, ses ateliers et un espace d’exposition.

Après une première expérience en 2015 (Du cœur à la création), le projet ÉducExpo « Créer pour s’aimer » renouvelait cette collaboration entre le MBAM et Les Impatients tout au long de l’année 2017. Dès l’automne 2016, les participants visitaient les collections du MBAM et l’exposition Chagall.

« Dans l’atelier Espace Création dirigé par l’artiste Dominique Payette, Les Impatients de la Rive-Sud ont vu leur horizon s’ouvrir grâce aux visites et aux ateliers offerts gratuitement par le MBAM », explique Frédéric Palardy, directeur général des Impatients. Munis d’un carnet, les participants y consignaient leurs impressions visuelles. Ils se réunissaient ensuite chaque semaine pour approfondir leurs techniques de peinture et de dessin. Cette année, les œuvres abordent l’identité et l’autorévélation, et témoignent du pouvoir de la création. « Il suffit d’observer les œuvres d’art des Impatients pour réaliser que l’art fait du bien et que le talent est au rendez-vous », explique Thomas Bastien, directeur de l’Éducation et du Mieux-être au MBAM.

« Créer pour s’aimer » : les Impatients s’exposent avec fierté jusqu’au 1er avril au Musée des beaux-arts de Montréal (Pavillon Desmarais, niveau S1). Entrée libre.

 

L'expo/encan et un gala bénéfice

Notez, par ailleurs, que «Parlez-moi d’amour», la 20e expo-encan des Impatients se tiendra à l’Édifice Wilder (rue Bleury) du 15 au 28 mars. Un spectacle bénéfice de lectures de lettres d’amour et de musique clôturera le plus gros évènement des Impatients en présence de nombreux artistes : Clémence Desrochers, Brigitte Lafleur, Évelyne de la Cheneliére, James Hyndman, Christian Bégin, etc.