À lire

Les bâtards de l’Empire : 5. Le rendez-vous d’Anatevka

Benoit Migneault
Commentaires
Les bâtards de l’Empire : 5. Le rendez-vous d’Anatevka

Cinquième opus d’une fresque se déroulant au cœur des guerres napoléoniennes où chacun poursuit une course folle à travers deux continents et un échiquier géopolitique complexe qui remet tout en question, y compris les alliances et les amours.

Les bâtards de l’Empire : 5. Le rendez-vous d’AnatevkaL’hiver est froid dans cette Russie où converge l’ensemble de nos protagonistes ! Au cœur de la Grande Armée de Napoléon, Nicolas, un aristocrate en fuite, Piotr et François tentent de survivre à la faim générée par une implacable froidure. Aubin, Pierre et Aliocha, de leurs côtés, se retrouvent au sein d’une Moscou pour le moins redoutable et inquiétante. Pendant ce temps, dans un Paris situé à des milliers de kilomètres, Lilian se languit d’Aubin. N’écoutant que son cœur et son courage, il forme un bataillon et prend la route menant à l’Empire du froid. Mais tout le courage du monde suffira-t-il à réunir nos deux héros ainsi que leurs compagnons? Se perdront-ils à jamais dans l’immensité d’un continent où l’hiver par- donne rarement? Bref, vont-ils à la rencontre de la chaleur pantelante du corps de l’autre ou d’une fin sibérienne? Jean-Paul Tapie nous offre, encore une fois, l’opportunité d’emprunter des sentiers rarement fréquentés en littérature, qu’elle soit gaie ou générale : le contentement de pénétrer au cœur d’une fresque historique solidement construite, le maintien d’une trame narrative riche en rebondissements et en émotions véritables et le plaisir d’allègrement plonger dans la sensualité ou la paillardise. Comment résister à un tel menu? 
 
Les bâtards de l’empire : 5. Le rendez-vous d’Anatevka /
Jean-Paul Tapie. Saint-Martin-de-Londres : H&O, 2018. 252p.