Du 4 au 29 avril 2018 à la Place des Arts

L’extrême bouillonnement artistique du printemps nordique

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
DOIS
Photo prise par © DOIS : Andre Baumecke (Interprètes : Luis et Pedro Sartori DoVale)
AGAIN
Photo prise par © AGAIN : Yaniv Cohen (Interprètes A. Hein, L. Tørmoen, C. S. Cohen, M. Meszaros, P. E. Hammer)
NeoArctic
Photo prise par © NeoArctic : Andreas Sommer
Breath
Photo prise par © Breath : Perttu Saska (Interprètes Tero Saarinen + Kimmo Pohjonen)
  • DOIS
  • AGAIN
  • NeoArctic
  • Breath

Le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège, la Suède. Des pays qui font rêver. On les loue parfois abusivement pour leur haut niveau de vie, leur système de protection sociale, les places qu’ils occupent généralement en haut de tous les palmarès en termes d’éducation, d’égalité, de démocratie. On les envie et on se compare souvent à eux. Surtout une partie du Canada qui partage un climat semblable à la Scandinavie. On connaît moins, en revanche, l’extrême bouillonnement artistique de ces pays nordiques qui sera célébré en grand à la Place des Arts!

Si la plupart du monde connaît la chanteuse islandaise Björk, le réalisateur danois Lars Von Trier, combien savent que le groupe Abba était originaire de Suède? Beaucoup ont lu la trilogie politico-policière Millenium du suédois Stieg Larsson. On connait bien sûr nos classiques, les contes du danois Andersen, le fameux tableau Le Cri du norvégien Edvard Munch, le dramaturge suédois August Strindberg, le norvégien Henrik Ibsen, ou parmi les musiciens, le norvégien Edvard Grieg, le finlandais Jean Sibelius, ou encore le réalisateur suédois Ingmar Bergman. La liste pourrait être plus longue.

D’autres artistes, moins connus ici, marquent la culture et l’enrichissent. C’est pour cette raison que le Printemps nordique à la Place des Arts a décidé d’être la vitrine pendant tout le mois d’avril de la créativité de ces cinq pays. On nous proposera un feu d’artifice tout azimuts, pour découvrir le foisonnement créatif scandinave, du théâtre à l’opéra, de la danse au cirque, de la musique aux marionnettes, et des rencontres gratuites avec les artistes invités. En tout, plus d’une dizaine de spectacles s’étendant sur une vingtaine de représentations au cours du mois. Pour vous aider à faire votre sélection, voici un petit tour de ce que l’on considère être à ne pas manquer dans cette riche programmation.

DOIS

Tout d’abord, Dois, des jumeaux Luis et Pedro Sartori do Vale. Originaires du Brésil, les frères Luis et Pedro se sont installés en Finlande. Passionnés par l’adresse et le mouvement, ils ont fréquenté des écoles de cirque, pratiquent les arts martiaux, et bien évidemment la capoeira, et sont de fabuleux archers. Ils ont participé à de nombreux spectacles de cirque au cours de leur toute jeune carrière et ont décidé de produire leur propre spectacle, au cours duquel ils peuvent marier tous leurs talents. Et surtout de se produire ensemble et de jouer sur les effets de la gémellité. Drôle, poétique, inspirant, rafraîchissant et même assez sexy, Luis et Pedro Sartori do Vale proposent avec Dois un voyage dans leur univers singulier et profondément touchant.

DOIS du 12 au 15 avril, à la Cinquième Salle

AGAIN

De la danse, encore et toujours, cette fois-ci en provenance de Norvège. La chorégraphe de la compagnie zero visibility corp., Ina Christel Johannessen, arrivera sur la scène du Théâtre Maisonneuve avec Again, mettant en relief la danse à travers une scénographie, des éclairages et une musique électronique originale ou réécrite par des compositeurs internationaux. Considérée comme une cheffe de file du renouveau de la danse contemporaine nordique, Ina Cristel Johannessen, joue admirablement sur les contraires alliant une danse physique d’où émerge une poésie singulière. Again est présenté en codiffusion avec Danse Danse.

AGAIN Du 5 au 7 avril au Théâtre Maisonneuve

 

DOKTOR GLAS

Le Théâtre dramatique royal de Suède (mieux connu sous l’abrégé suédois Dramaten) sera de passage à Montréal, avec Doktor Glas, une pièce extraite du roman éponyme d’Hjalmar Södeberg. Écrit en 1909, le roman est le journal d’un médecin qui tombe amoureux d’une patiente malheureuse dans son couple. Seul en scène, le comédien Krister Henriksson incarne ce docteur pris dans les affres de la passion. Krister Henriksson s’est fait connaître internationalement en interprétant le policier Wallander dans la série du même nom. Un grand moment de théâtre en perspective.

DOKTOR GLAS les 27 et 28 avril au Théâtre Maisonneuve


BREATH Tero Saarineen + Kimmo Pohjonen

Toujours en provenance de Finlande, le danseur et chorégraphe Tero Saarinen et l’accordéoniste Kimmo Pohjonen proposeront une création qui porte le nom de Breath. Tero Saarinen a commencé sa carrière au Ballet national de Finlande, avant d’explorer pendant plusieurs années d’autres influences dont le Bûto, les arts martiaux, un détour par la danse classique à la recherche de sa propre écriture chorégraphique qui le conduit tout naturellement a fondé sa propre compagnie en 1996. Plusieurs de ses œuvres sont aujourd’hui inscrites au répertoire de grands ballets internationaux, comme le Nederlands Dans Theater, la Bastsheva Dance Company, le Ballet national de Marseille et bien entendu du Ballet national de Finlande.

Tero Saarinen + Kimmo Pohjonen du 17 au 21 avril 2018, à la Cinquième Salle


NEOARCTIC

Pour finir, NeoArctic, de la compagnie danoise Hotel Pro Forma reconnue comme un véritable laboratoire pour les arts visuels et la performance. Entre opéra et performance live, cette œuvre monumentale allie le théâtre avec des textes de l’Islandais Sjón. Comment survivre au changement climatique, à l’érosion des sols, à l’urbanisation, à la digitalisation de tous nos espaces de vie, à la disparition ou encore la modification génétique d’espèces? En 12 chansons, 12 environnements sonores, 12 environnements visuels (paysages), et 1 terre, tel est le résumé de NeoArctic, avec la participation du chœur letton Latvian Radio Choir.

NEOARCTIC le 14 avril au Théâtre Maisonneuve

Pour s'imprégner des dimensions sociales et culturelles des pays du Nord européen, la programmation du Printemps nordique comptera une dizaine de spectacles, une vingtaine de représentations et plusieurs activités gratuites, dont des tables rondes, des classes de maître et des discussions avec le public.

Le PRINTEMPS NORDIQUE de la Place des Arts, du 4 au 29 avril 2018
Pour réserver vos billets de spectacles et obtenir tous les détails du rendez-vous au
printempsnordique.com