Australie

Un conservateur au passé homophobe désigné comme nouveau Premier ministre adjoint

L'agence AFP
Commentaires

Un conservateur australien issu d'une région rurale, auteur jadis de déclarations hostiles aux gays, a été désigné lundi Premier ministre adjoint en remplacement de Barnaby Joyce, emporté par une polémique sur sa liaison extra-conjugale avec une ex-collaboratrice. 

Michael McCormack, 53 ans, a été élu par le Parti national, formation minoritaire de la coalition conservatrice au pouvoir, pour prendre la tête du parti et devenir le numéro deux du gouvernement.

Il n'est pas aussi connu que Barnaby Joyce, qui s'était forgé une notoriété internationale en menaçant de faire euthanasier les chiens de la star américaine Johnny Depp entrés illégalement en Australie. Mais il est considéré comme une valeur sûre après le scandale qui a provoqué des tensions entre le PN et le Parti libéral du Premier ministre Malcolm Turnbull, contraignant finalement M. Joyce à la démission.

Celui-ci était dans la tourmente depuis début février, date de la révélation de sa liaison avec une collaboratrice de près de 20 ans sa cadette, qui attend aujourd'hui son enfant.

Le Premier ministre a salué la nomination de Mickael McCormack. Celui-ci a été élu pour la première fois à la chambre des Représentants en 2010 dans la circonscription rurale de Riverina, dans l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Il y a plus de 20 ans, il avait écrit dans éditorial que les relations homosexuelles relevaient d'un « comportement sordide ». Mais en août, lors d'une consultation nationale sur le mariage gai, il s'était « excusé de tout coeur pour ses propos de l'époque ». Il avait également voté au Parlement en faveur de la légalisation du mariage entre personnes du même sexe.